Médaille commémorative de l'expédition du Tonkin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Médaille commémorative de l'expédition du Tonkin
Image illustrative de l'article Médaille commémorative de l'expédition du Tonkin
Médaille et ruban, avers et revert


Image illustrative de l'article Médaille commémorative de l'expédition du Tonkin
Ruban de la Médaille commémorative de l'expédition du Tonkin

La Médaille commémorative de l’expédition du Tonkin récompensait les militaires et marins qui prirent part à l’expédition de 1883 à 1885. La loi du 27 juillet 1887 en étendit l’attribution :

Historique et modalités d'attribution[1][modifier | modifier le code]

Sous la troisième République, la France décida d’étendre son influence au Tonkin, en y envoyant un détachement commandé par le capitaine de vaisseau Henri Rivière. Mais ce dernier fut capturé au cours d’une sortie à Cau-Giai, le 19 mai 1883, et décapité par les Pavillons noirs.

La réaction française fut vigoureuse ; la Chambre des députés votant unanimement pour l’envoi en Extrême-Orient d’un corps expéditionnaire devant occuper puis pacifier le Tonkin et faire ainsi reconnaître le protectorat français sur l’Annam.

Durant les trois années de la guerre franco-chinoise, de 1883 à 1885, les marins de l’escadre commandée par l’amiral Courbet, les soldats de l’infanterie de marine, des escadrons de spahis et chasseurs d’Afrique, des bataillons de zouaves, tirailleurs algériens et les légionnaires, placés sous les ordres des généraux Millot puis de Courcy, opéreront au Tonkin, en Annam et en Chine impériale. Les opérations se termineront par la signature, le 9 juin 1885, du second traité de Tien Tsin) avec la Chine. En vue de commémorer ces faits d’armes, la loi du 6 septembre 1885 institua la Médaille commémorative de l’expédition du Tonkin, attribuée avec un diplôme à 97 300 titulaires dont le général Caffarel qui fut impliqué plus tardivement dans un trafic de médailles.

En cas de décès du soldat ou du marin, la médaille était remise, à titre de souvenir, au fils aîné, à la veuve, au père, à la mère, ou à défaut au plus âgé des frères. Les crédits nécessaires pour la fabrication de cette médaille furent prélevés sur les crédits déjà votés pour l'expédition du Tonkin.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Largeur de 36 mm. Jaune coupé par quatre raies verticales vertes de 4 mm. La loi du 6 septembre 1885 avait initialement prévue un ruban moitié vert, moitié jaune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source: Médaille commémorative de l'expédition du Tonkin

Articles connexes[modifier | modifier le code]