Médaille commémorative de Syrie-Cilicie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Médaille commémorative de Syrie-Cilicie
Illustration.
Avers
Médaille commémorative de Syrie-Cilicie
Conditions
Décerné par Drapeau de la France France
Type Médaille
Décerné pour Appartenance à l'armée du Levant (entre le 11 novembre 1918 et le 20 octobre 1921, accord d'Angora)
Éligibilité Militaires français
Détails
Statut Plus décernée
Campagne Campagne du Levant
Statistiques
Création 18 juillet 1922
Ordre de préséance
Précédent Inférieur
Équivalent
Supérieur
Suivant
Illustration.
Ruban de la médaille commémorative de Syrie-Cilicie

La médaille commémorative de Syrie-Cilicie est une médaille commémorative française.

Description[modifier | modifier le code]

Elle a été créée à la suite de la prise d’Aintab le 9 février 1921 aux Turcs. Le général de Castelnau proposa à la Chambre des députés la création d’une médaille commémorative. Elle sera instituée par la loi du 18 juillet 1922. Son attribution, très sélective, ne se fera que pour des participations aux combats énumérés par une longue suite de décrets (24 au total), pour la période de 1922 à 1939.

La médaille coloniale n’a jamais été décernée pour la campagne du Levant. Seule la médaille d'outre-mer sera attribuée avec l’agrafe vermeil « Liban », et ce pour les opérations menées sur ce territoire à compter de 1979.

La médaille est en bronze du module de 30 mm. D’un modèle analogue à la médaille du Maroc, elle porte à l’avers l’effigie de la République, œuvre du graveur Georges Lemaire, et au revers les attributs militaires rappelant la collaboration des troupes de la guerre et de la marine avec, en exergue le mot « Levant » et sur les drapeaux « Honneur et patrie » et « Syrie-Cilicie ». La médaille est suspendue à un ruban par une bélière en forme de croissant. Le ruban est blanc avec de petites rayures horizontales bleues de 3 mm de hauteur. Une agrafe de style oriental vient s’y fixer et porte la mention « LEVANT ».

La fabrication est exclusivement réservée à la monnaie de Paris. Il existe toutefois une variante d’un diamètre de 36 mm réalisée par la maison Arthus-Bertrand.

Après les dramatiques évènements du Levant qui se sont déroulés au cours de l’année 1941, une nouvelle agrafe « LEVANT 1941 » sera créée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]