Mère héroïque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mère héroïque
Image illustrative de l'article Mère héroïque
La médaille de la Mère héroïque

Décerné pour être mère de dix enfants ou plus
Statut Éteint
Chiffres
Date de création 8 juillet 1944
Importance
Précédent Ordre de la Gloire maternelle

Le titre de Mère héroïne (en russe : Мать-героиня) est une distinction qui était décernée en URSS, à partir du 8 juillet 1944 à toutes les mères de dix enfants ou plus.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce titre est accompagné d'une médaille et d'un certificat décerné par le Præsidium du Soviet suprême de l'URSS. Il est attribué lors du premier anniversaire du dernier enfant, à condition que les neuf autres (naturels ou adoptés) soient restés vivants. Les enfants qui ont péri dans des circonstances héroïques, militaires ou autres évènements notables, y compris les maladies professionnelles, sont également comptabilisés. Le titre est créé simultanément avec l'Ordre de la Gloire maternelle (en russe: Орден Материнская слава) et la Médaille de maternité (en russe: Медаль материнства), destiné aux femmes ayant eu de cinq à neuf enfants.

Les Mères héroïnes ont alors le droit de porter une médaille, qui représente une étoile d'or et argent avec des rayons ; il porte la mention « Мать-героиня ». Ils ont également droit à un certain nombre de privilèges en matière de pension de retraite, le paiement des frais d'utilité publique et la fourniture de biens alimentaires.

Période post-soviétique[modifier | modifier le code]

Après la chute de l'URSS, le titre survit dans la plupart des anciennes républiques :

  • Dans la Fédération de Russie, il est supprimé en 1991. En 2004, un nombre important de requêtes, adressées au président, demandent sa restauration.
  • Au Tadjikistan, il est supprimé en 1996 afin de décourager l'augmentation des familles nombreuses.
  • En Ukraine, il est supprimé à l'indépendance mais restauré en 2004.
  • Au Kazakhstan, les mères de dix enfants ou plus sont décorées depuis 1995 de l'Altyn Alka (Алтын алка, « pendentif en or ») et les mères de huit ou neuf enfants de la Kumis Alka (Кумiс алка, « pendentif en argent »).

Récipiendaires[modifier | modifier le code]

Environ 430 000 femmes ont reçu ce titre au cours de son existence. Le seul homme a l'avoir reçu est Veniamin Petrovitch Makarov (en russe: Вениамин Петрович Макаров), vivant à Orenbourg, qui a élevé seul 12 garçons adoptés.

Source[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]