Mère Cottivet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Mère Cottivet
dans le théâtre de Guignol.

Personnage de fiction haut en couleur, la Mère Cottivet représentait une concierge lyonnaise.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Le personnage de la Mère Cottivet a été créé et interprété par l’auteur humoriste Elie Périgot-Fouquier (1871-1971), qui en écrit les sketchs. L’émission est diffusée sur Radio Lyon de 1927 au 17 décembre 1971 tous les mercredis de 11h à midi[1].

La Mère Cottivet a aussi été interprétée par le chansonnier Marie Benoît Antoine Renard, dit Benoîst Mary (1864-1944)[2].

Parfaite pipelette, les sketchs de la Mère Cottivet commençaient toujours par la phrase « En descendant montez donc, vous verrez le petit comme il est grand ».

Elle habitait au 99, « cent moins n’un » de la Montée de la Grande Côte, donc tout en bas de la Montée, et au dernier étage de l’immeuble et finissait par « À mercredi que vin mes belins belines »".

Le personnage de la Mère Cottivet a connu un succès aussi important que Guignol à Lyon, dont elle est devenue un personnage en parodiant les mœurs et les pratiques des hommes politiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire de Radio Lyon, année 1927, sur le site 100ansderadio.free.fr.
  2. La Mère Cottivet une image ancienne de la vie lyonnaise, sur le site far-lcl.asso.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]