Märta Torén

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Märta Torén

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Photo promotionnelle pour Illegal Entry (1949)

Naissance 21 mai 1925
Stockholm (Suède)
Nationalité Drapeau de la Suède Suédoise
Décès 19 février 1957 (à 31 ans)
Stockholm (Suède)
Profession Actrice
Films notables Casbah
L'Impasse maudite
Une fille nommée Madeleine
La Veine d'or

Märta Torén (parfois créditée Marta Toren) est une actrice suédoise, née le 21 mai 1925[1] à Stockholm (Suède), où elle est morte le 19 février 1957.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des débuts au cinéma dans trois films suédois (des petits rôles non-crédités) respectivement sortis en 1942, 1943 et 1946, et des études à la Dramatens elevskola (école du Théâtre dramatique royal de Stockholm) achevées en 1946, Märta Torén part aux États-Unis à la faveur d'un contrat avec Universal Pictures.

À Hollywood, son premier film américain est Casbah de John Berry, sorti en 1948 ; dans ce remake de Pépé le Moko (1937), elle reprend le rôle de Gaby (tenu initialement par Mireille Balin), aux côtés d'Yvonne De Carlo, Tony Martin (en) et Peter Lorre. Jusqu'en 1952, elle tient le premier rôle féminin dans neuf autres films américains, dont L'Impasse maudite d'Hugo Fregonese (1950, avec James Mason et Dan Duryea) et Sirocco (en) de Curtis Bernhardt (1951, avec Humphrey Bogart et Lee J. Cobb).

En 1952, Märta Torén revient en Europe et tourne à Amsterdam et Paris une coproduction américano-britannique (sortie la même année), L'Homme qui regardait passer les trains (en) d'Harold French, avec Claude Rains et Marius Goring, adaptation du roman éponyme de Georges Simenon.

Elle s'installe alors en Italie et contribue ainsi à quatre coproductions franco-italiennes, à un film italien et enfin, à deux coproductions italo-espagnoles. Mentionnons Une fille nommée Madeleine (en) d'Augusto Genina (1954, avec Gino Cervi et Charles Vanel) et La Veine d'or de Mauro Bolognini (1955, avec Richard Basehart).

Le dernier de ses vingt-et-un films sort en novembre 1957, quelques mois après sa mort prématurée, des suites d'une hémorragie cérébrale.

Filmographie complète[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après sa fiche d'état-civil sur Find a Grave.
  2. Leonardo Bercovici (1908-1995), marié à Märta Torén de 1952 jusqu'à la mort de celle-ci en 1957, est un scénariste et réalisateur américain d'origine italienne, victime du maccarthysme.