Märta Tikkanen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tikkanen.

Märta Tikkanen

Description de cette image, également commentée ci-après

Märta Tikkanen

Nom de naissance Cavonius
Activités écrivain
Naissance 3 avril 1935
Helsinki
Langue d'écriture suédois

Märta Eleonora Tikkanen (née Cavonius le 3 avril 1935 à Helsinki) est une écrivain finlandaise de langue suédoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a travaillé comme journaliste pour Hufvudstadsbladet de 1956 à 1961, ensuite comme enseignante de suédois et a été directrice d'école pour adultes jusqu'en 1980. Depuis elle se consacre à l'écriture. Elle est l'épouse de l'écrivain et journaliste Henrik Tikkanen.

Elle a reçu le prix Tollander de littérature suédophone en 1998 et le prix de l'Académie suédoise pour les écrivains finlandais suédophones en 2002.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ouvrages traduits en français[modifier | modifier le code]

  • Les hommes ne peuvent être violés [« Män kan inte våldtas »] (trad. Philippe Bouquet), Cenomane,‎ 2006 (ISBN 978-2905596987)
  • L'Histoire d'amour du siècle [« Århundradets kärlekssaga »] (trad. Joan Debidour), éditions du Laquet,‎ 1999 (ISBN 978-2878960280)
  • Chaperon rouge [« Rödluvan »] (trad. Philippe Bouquet et Agneta Ségol),‎ 1999 (ISBN 978-2909027425)
  • Le Grand Chasseur [« Storfångaren »] (trad. Philippe Bouquet), Cenomane,‎ 2008 (ISBN 978-2916329123)

Ouvrages en suédois[modifier | modifier le code]

  • (sv) Nu imorron, Söderströms,‎ 1970) (ISBN 917160572X)
  • (sv) Ingenmansland,‎ 1972 (ISBN 9515200547)
  • (sv) Vem bryr sig om Doris Mihailov,‎ 1974 (ISBN 9515202183)
  • Män kan inte våldtas,‎ 1975[1]
  • Århundradets kärlekssaga (1978)[2]
  • Våldsam kärlek (1979)
  • Mörkret som ger glädjen djup (1981)
  • Sofias egen bok (1982) (Le Livre de Sophie)
  • Rödluvan (1986)
  • Storfångaren (1989)
  • Arnaía kastad i havet (1992)
  • Bryta mot lagen (1992)
  • Personliga angelägenheter (1996) (Affaires personnelles)
  • Sofia vuxen med sitt MBD (1998)
  • Två (2004)
  • Emma & Uno (2010)

Informations complémentaires[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. , qui a eu un écho important dans la pensée féministe des années 1970, en particulier en Scandinavie et a été adapté au cinéma en 1978 : Män kan inte våldtas (Manrape) de Jörn Donner
  2. , qui lui a valu le prix littéraire finlandais Tack för boken-medaljen

Lien interne[modifier | modifier le code]