Mämmi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bol de mämmi avec crème fraîche et sucre
Mämmi avec crème fraîche et sucre

Mämmi (prononcé /ˈmæmmi/) est un dessert de Pâques traditionnel finlandais. Son nom suédois est memma.

Description[modifier | modifier le code]

Le mämmi est composé d'eau, de farine de seigle et de malt de seigle en poudre, le tout assaisonné de mélasse foncée, de sel et de zeste d'orange de Séville en poudre. Le mélange est laissé s'agglutiner dans un processus sucrant avant d'être cuit au four jusqu'à ce que le mämmi devienne solide. La préparation du mämmi est très longue ; après le passage au four il doit être mis au frais pendant 3 à 4 jours avant qu'il ne soit prêt à la consommation[1]. Parfois on voit une légère fermentation.

Le mämmi est généralement mangé froid avec de la crème fraîche ou du sucre, ou encore de la sauce à la vanille ou la glace à la vanille. Il peut également être tartiné sur du pain[2].

Il y a une société pour amateurs de mämmi en Finlande[3], fondée par Ahmed Ladarsi, ancien chef de l'ambassade italienne à Helsinki. Il dit qu'il y a environ cinquante recettes incluant le mämmi dans les ingrédients[4]. Il y a plusieurs sites web avec recettes pour ou avec mämmi, la plupart en finnois.

Histoire[modifier | modifier le code]

La plus ancienne mention du mämmi dans l'histoire semble être dans une dissertation en latin datant du XVIe siècle[5]. Certains pensent que le mämmi est connu dans le sud-ouest de la Finlande depuis le XIIIe siècle, quand la Finlande faisait partie d'une Suède catholique[1].

À l'origine, on mangeait le mämmi pendant la Carême, ses propriétés laxatives étant associées à la purification et à la purge. Puisqu'il se conserve bien pendant plusieurs jours, il était commode à manger le vendredi saint, quand faire la cuisine était interdit. Aujourd'hui, il est traditionnellement mangé à Pâques.

Le mämmi est aujourd'hui le plus souvent produit en masse et est disponible dans les supermarchés finlandais toute l'année. La plus grande usine de mämmi au monde est située à Toijala.

Le Professeur Hely Tuorila de l'Université de Helsinki a mené une étude au début des années 1990 sur l'acceptation des plats « ethniques » aux États-Unis, y testant le mämmi[6]. En général, les plats finnois n'y étaient pas populaires.

Il existe un championnat du monde d'avalage de mämmi, tenu chaque année à Toijala[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Mämmi » (voir la liste des auteurs)

  1. a et b (en) Mämmi, Nordic Recipe Archive
  2. (en) Easter, Virtual Finland
  3. (fi) Suomen Mämmiseura ry
  4. (en) Ritva Korpimo, Mämmi Maestro. Ahmed Ladarsi is an expert on a Finnish "delicacy", Helsingin Sanomat, 16 mars 2005
  5. (fi) Mämmin historiaa, Martat
  6. (en) Leena Itkonen, Do Finnish specialities appeal to American palate?
  7. (fi) Mämminsyönnin mm-kisat, site officiel du championnat