Mário Pinto de Andrade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mário Pinto Coelho de Andrade (21 août 1928 - 26 août 1990) est un poète et homme politique angolais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Golungo-Alto, en Angola qui était alors une colonie portugaise. Il a étudié la philosophie à l'université de Lisbonne et la sociologie à la Sorbonne à Paris.

Sa compagne était la réalisatrice Sarah Maldoror avec laquelle il a eu deux enfants.

Après ses études, il est devenu actif dans l'opposition au régime colonial portugais d'Angola, son combat se manifestant surtout dans ses écrits et sa poésie anti-colonialiste.

En 1955, il a participé à la fondation du Parti communiste de l'Angola[1].

En 1956, il fut un des membres fondateurs du Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA)[2] et a été son premier président de 1960 à 1962. Après plusieurs années, il entre alors en conflit avec son successeur, Agostinho Neto, et en 1974 il quitte le MPLA. C'est alors qu'il fonde un nouveau groupe appelé Revolta Activa (révolte active).

Lorsque l'Angola est devenu indépendant le 11 novembre 1975, Andrade fut alors contraint de vivre en exil en Guinée-Bissau, au Cap-Vert puis au Mozambique.

Il est mort le 26 août 1990 à Londres.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.nytimes.com/1990/08/27/obituaries/mario-de-andrade-62-a-founder-of-angola-s-governing-movement.html
  2. http://www.afrique-express.com/afrique/angola/angola.html