MÁVAG

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

MÁVAG

Création XIXe siècle
Dates clés 1945 - Nationalisation
1959 - Fusion avec les Compagnies Ganz
Siège social Drapeau de Hongrie Budapest (Hongrie)
Activité Construction mécanique, matériel roulant ferroviaire
Produits Locomotives à vapeur, diesel, électriques, autorails
Sociétés sœurs Compagnies Ganz
Autorail Ganz-MÁVAG en gare de Tripoli (Grèce) en 1988

MÁVAG (acronyme, en hongrois de : Magyar Királyi Állami Vas-, Acél- és Gépgyárak, « Manufactures de machines, aciéries et fonderies royales de l'État ») est un constructeur hongrois de matériel roulant ferroviaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la plus grande entreprise hongroise de construction mécanique au XIXe siècle avec les Csepel Művek (Usines Csepel).

MÁVAG est au départ propriété du Royaume de Hongrie puis, après la Seconde Guerre mondiale, l'entreprise est nationalisée.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, MÁVAG participe à l'effort de guerre hongrois, en construisant entre autres des chars, comme le Turán ou le Zrínyi.

Le terme "Királyi" ("Royal") est alors supprimé de son intitulé complet.

En 1959, l'entreprise est renommée Ganz-MÁVAG, après sa fusion avec les Compagnies Ganz.

Les ateliers[modifier | modifier le code]

L'entreprise employait des milliers d'ouvriers à Budapest. Les ateliers se trouvaient dans le 8e arrondissement de Budapest, bordés par les rues suivantes : Kőbányai, Hungária, Vajda Péter et Orczy. Les ateliers se trouvent voisiner ceux de la Ganz motor- és vagongyár (usine de moteurs et wagons Ganz), qui fabrique des locomotives Diesel et des wagons de luxe destinés à l'exportation, créée par Ábrahám Ganz.

La production[modifier | modifier le code]

Les productions les plus renommées de MÁVAG sont ses locomotives à vapeur. La première sort des ateliers en 1873, et la fameuse locomotive 424, star des réseaux ferrés d'Europe centrale durant l'entre-deux-guerres, est produite à partir de 1924.

Jusqu'en 1959, l'entreprise construit 7 578 locomotives. En 1986, lors du 1000e anniversaire de la fondation de la Hongrie, la 1000e locomotive sortie de l'atelier est exposée au public.

La production a depuis longtemps été fortement destinée à l'exportation. Dès 1900, les locomotives partent en Italie et en Roumanie, puis en Égypte, Inde, Yougoslavie, et même en Corée. Après 1945, l'entreprise exporte ses locomotives Diesel vers l'URSS. En 1961, le modèle Д1 connaît un grand succès en Union soviétique.

Notes et références[modifier | modifier le code]