Lymphopénie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une lymphopénie est caractérisée par un nombre de lymphocytes inférieur à la normale lors d'un hémogramme, soit moins de 1500 par mm³.

Normes[modifier | modifier le code]

Une légère lymphopénie existe naturellement dans une partie de la population, elle n’est réellement inquiétante que si elle descend sous les 1000 lymphocytes par mm³. Une lymphopénie chronique et inférieure à 500/mm³ expose au risque d'infections opportunistes[1].

Chez le jeune enfant, le taux de lymphocytes est habituellement plus important et dépasse 2800/mm³ chez le nourrisson de moins de trois mois[1].


Causes possibles[modifier | modifier le code]

Une infection virale est une cause banale de lymphopénie. Elle est présente, par exemple, chez la majorité des patients ayant une infection par virus grippal de type H1N1[2]. Elle existe lors d'une infection par le VIH, secondaire à une destruction de certains lymphocytes par ce dernier. Cette infection doit être recherchée de principe en cas de lymphopénie persistante[1].

Une infection bactérienne ou fungique est la cause d'un peu plus d'un tiers des lymphopénies profondes trouvées chez un patient hospitalisé[3].

Elle est beaucoup plus fréquente chez la personne âgée, sans que cela ait une signification ou comporte des conséquences[1].

Les autres causes sont :

En règle, une lymphopénie modérée et sans cause évidente retrouvée est bien tolérée et ne nécessite qu'une simple surveillance[1].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Brass D, Mckay P, Scott F, Investigating an incidental finding of lymphopenia, BMJ, 2014;348:g1721
  2. Cao B, Li XW, Mao Y et al. Clinical features of the initial cases of 2009 pandemic influenza A (H1N1) virus infection in China, N Engl J Med, 2009;361:2571-2
  3. Castelino D, McNair P, Kay TW, Lymphocytopenia in a hospital population—what does it signify?, Aust N Z J Med, 1997;27:170
  4. (en) Fraker PJ, King LE, Laakko T, Vollmer TL, « The dynamic link between the integrity of the immune system and zinc status », J Nutr, vol. 130, no 5S Suppl,‎ 2000, p. 1399S-406S (PMID 10801951, lire en ligne [html]) modifier
  5. http://www.dufmcepp.ups-tlse.fr/app_scom/scom_fichier/repertoire/101125113344.pdf