Lymphome folliculaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le lymphome folliculaire est le second lymphome le plus fréquent de l'adulte (et en augmentation régulière, surtout chez l'homme) ; avec ~ 6 pour 100 000 individus et ~ 4 000 nouveaux cas par an détectés en France.

Il est incurable, et tardivement détecté car indolent et disséminé au diagnostic.

Physiopathologie[modifier | modifier le code]

On sait maintenant qu'il apparaît initialement dans la moelle osseuse via une translocation chromosomique qui apparaît dans certaines cellules sanguines (dite t(14;18) parce que du chromosome 14 au chromosome 18). Cette translocation est un effet génotoxique probablement dû à l'exposition de la moelle à un produit cancérigène (les pesticides et solvants semblent fortement en cause). Mais ce n'est peut-être pas la seule cause possible, et cette seule translocation ne suffit pas à induire le cancer. Il faut un facteur d'inhibition immunogénique, qui pourrait également être environnemental et/ou un cofacteur génétique, pour permettre la prolifération incontrôlée des cellules anormales (précurseurs du cancer).