Lygodactylus picturatus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lygodactylus picturatus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Lygodactylus picturatus

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Sauria
Infra-ordre Gekkota
Famille Gekkonidae
Genre Lygodactylus

Nom binominal

Lygodactylus picturatus
(Peters, 1871)

Synonymes

  • Hemidactylus variegatus Peters, 1868
  • Hemidactylus picturatus Peters, 1870
  • Lygodactylus griseus Tornier 1897
  • Lygodactylus quinquelineatus Tornier 1897
  • Lygodactylus septemlineatus Tornier 1897

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Lygodactylus picturatus est une espèce de geckos de la famille des Gekkonidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre au Soudan, au Soudan du Sud, en Érythrée, en Éthiopie, en Somalie, au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, au Mozambique, au Zimbabwe, en Zambie, au Congo-Kinshasa, en Centrafrique, au Cameroun, au Nigeria, au Burkina Faso, au Mali, en Guinée, au Sénégal[1].

Sa présence est incertaine au Rwanda, au Burundi, en Guinée équatoriale, au Bénin, au Togo, au Ghana, en Côte d'Ivoire, au Liberia, au Sierra Leone et en Guinée-Bissau.

Il vit dans les régions sèches, chaudes et ensoleillées dans un milieu où le climat est relativement chaud, la température dépassant les 30°C la journée selon les endroits, et chutant vers 20°C la nuit.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un gecko insectivore d'aspect fin est bleu pale sur le corps et la queue, cette dernière étant plus claire et unie, alors que le corps est marqué de petits points noirs. Sur le haut du corps ainsi que sur la tête, le bleu est remplacé par du blanc, avec des bandes grises marquées de la nuque au narine en passant par les yeux.

Éthologie[modifier | modifier le code]

Les mâles sont très territoriaux.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La période de reproduction dure environ 6 mois et peu commencer à n'importe quel moment de l'année. Les œufs sont pondus par deux. Les œufs incubent environ un mois et demi à 28°C.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (15 octobre 2012)[2] :

  • Lygodactylus picturatus picturatus (Peters, 1871)
  • Lygodactylus picturatus sudanensis Loveridge, 1935

Les sous-espèces Lygodactylus picturatus gutturalis et Lygodactylus picturatus mombasicus ont été élevées au rang d'espèce.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Loveridge, 1935 : New geckos of the genus Lygodactylus from Somaliland, Sudan, Kenya, and Tanganyika. Proceedings of the Biological Society of Washington, vol. 48, p. 195-200 (texte intégral).
  • Peters, 1868 : Über eine neue Nagergattung, Chiropodomys penicullatus, sowie über einige neue oder weniger bekannte Amphibien und Fische. Monatsberichte der Königlichen Preussischen Akademie der Wissenschaften zu Berlin, vol. 1868, p. 448-461 (texte intégral).
  • Peters, 1871 "1870" : Eine Mitteilung über neue Amphibien (Hemidactylus, Urosaura, Tropidolepisma, Geophis, Uriechis, Scaphiophis, Hoplocephlaus, Rana, Entomogossus, Cystignathus, Hylodes, Arthroleptis, Phyllobates, Cophomantis) des Königlich-zoologischen Museums. Monatsberichte der Königlich Preußischen Akademie der Wissenschaften zu Berlin , vol. 1870, p. 641-652 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Castiglia, 2004 : First chromosomal analysis for the genus Lygodactylus (Gray, 1864): the karyotype of L. picturatus (Squamata, Gekkonidae, Gekkoninae). African Journal of Herpetology, vol. 53, no 1, p. 95-97
  • Röll, 1994 : Lygodactylus picturatus (Peters). Sauria Supplement, vol. 16, no 3, p. 289-296

Notes et références[modifier | modifier le code]