Lycos fils de Dircé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lycos.

Lycos fils de Dircé (en grec ancien Λύκος / Lúkos, « loup ») est, dans la mythologie grecque, un roi de Thèbes. Chez Euripide, il est le fils d'un autre Lycos et de Dircé et est originaire d'Eubée[1]. Chez Hygin c'est un fils de Poséidon[2].

Dans la tragédie La Folie d'Héraclès d'Euripide, Lycos s'empare du trône de Thèbes par la force après avoir tué Créon[1]. Il profite de l'absence d'Héraclès (alors descendu aux Enfers pour y capturer Cerbère) pour faire régner la peur dans la ville et préparer le meurtre des enfants d'Héraclès, les Héraclides, ainsi que leur mère Mégara et le père d'Héraclès, Amphitryon[3]. Il en est empêché par le retour d'Héraclès, qui le tue dans le palais puis fait jeter son cadavre dehors[4]. L'épisode est immédiatement suivi par la folie d'Héraclès, qui tue alors ses propres enfants. Cette version est reprise par Hygin[2]. Une scholie à la quatrième Isthmique de Pindare prête à Lycos le meurtre des enfants d'Héraclès[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Euripide, La Folie d'Héraclès, 31-34.
  2. a et b Hygin, Fables [détail des éditions] [(la) lire en ligne], 32.
  3. La Folie d'Héraclès, 37-43.
  4. La Folie d'Héraclès, 922-624.
  5. Scholie aux Isthmiques de Pindare, IV, 104g, citée par Gantz (2004), p. 671.

Autres sources anciennes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]