Lycée du Parc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lycee du Parc)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Lycée du Parc-Impérial
Lycée du Parc
Image illustrative de l'article Lycée du Parc
Entrée du lycée du Parc.
Généralités
Création 1914
Pays Drapeau de la France France
Académie Lyon
Coordonnées 45° 46′ 18″ N 4° 51′ 26″ E / 45.771667, 4.85722245° 46′ 18″ Nord 4° 51′ 26″ Est / 45.771667, 4.857222  
Adresse 1 boulevard Anatole France, 69006 Lyon, France
6e arrondissement de Lyon
Site internet www.lyceeduparc.fr
Cadre éducatif
Type Établissement public local d'enseignement (EPLE)
Proviseur Pascal Charpentier
Proviseur-adjoint Thibaud Debray (second cycle)
Emmanuel Dupont (CPGE)
Langues étudiées anglais, allemand, espagnol, russe, italien, arabe
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
Point carte.svg

Le lycée du Parc est un lycée du 6e arrondissement de Lyon en France, situé à proximité du parc de la Tête d'Or, d'où il tire son nom.

Historique[modifier | modifier le code]

Le lycée est construit sur une ancienne fortification de la ceinture de Lyon, la lunette des Charpennes, bâtie en 1842. Celle-ci a été cédée à la ville en 1895, faisant de l'ancienne caserne militaire le bâtiment principal du lycée.

Créé en 1914 (mais la première rentrée « normale » n'a lieu qu'en 1919, le lycée sert pendant la Première Guerre mondiale de caserne, puis d'hôpital), il accueille de nombreuses classes préparatoires (scientifiques, commerciales et littéraires). C'était à l'origine un lycée de garçons (quand le lycée Édouard-Herriot était un lycée de filles).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le lycée servit pour le cantonnement de troupes allemandes, puis des hommes de de Lattre de Tassigny, qui l'avaient libéré.

Le lycée du Parc accueille aussi des classes primaires jusqu'en 1962 et de premier cycle (collège) jusqu'en 1971. L'hébergement de classes préparatoires faisait partie du projet initial. La classe de khâgne, en particulier, fondée peu de temps avant le lycée, et brièvement hébergée au lycée Ampère (ancien collège de Jésuites), était la première classe du genre à être ouverte hors de Paris[réf. nécessaire]. Édouard Herriot y enseigna.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Le lycée abrite des élèves qui préparent le baccalauréat général (S, ES, L). Le lycée accueille des CPGE littéraires (Khâgnes A/L, B/L, et LSH), économiques et commerciales (ECS), et scientifiques (MP, PC, PSI, BCPST).

Classement du Lycée[modifier | modifier le code]

Le lycée se classe 11e sur 66 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement, et 247e au niveau national[1]. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au bac, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et la valeur ajoutée (calculée à partir de l'origine sociale des élèves, de leur âge et de leurs résultats au diplôme national du brevet)[2].

Classements des CPGE[modifier | modifier le code]

Le classement national des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) se fait en fonction du taux d'admission des élèves dans les grandes écoles. En 2015, L'Étudiant donnait le classement suivant pour les concours de 2014 :

Filière Élèves admis dans
une grande école*
Taux
d'admission*
Taux moyen
sur 5 ans
Classement
national
Évolution
sur un an
ECS [3] 29 / 83 élèves 35 % 30 % 15e
sur 95
en augmentation 3
Khâgne A/L [4] 10 / 43 élèves 23 % 17 % 4e
sur 41
en diminution 1
Khâgne B/L [5] 14 / 43 élèves 33 % 26 % 4e
sur 22
en diminution 1
Khâgne LSH [6] 5 / 48 élèves 10 % 17 % 10e
sur 73
en augmentation 2
MP / MP* [7] 63 / 150 élèves 42 % 41 % 9e
sur 114
en diminution 3
PC / PC* [8] 50 / 127 élèves 39 % 32 % 8e
sur 110
en diminution 1
PSI / PSI* [9] 30 / 42 élèves 71 % 60 % 6e
sur 120
en diminution 1
BCPST [10] 96 / 141 élèves 68 % 63 % 7e
sur 53
en augmentation 4
Source : Classement 2015 des prépas - L'Étudiant (Concours de 2014).
* le taux d'admission dépend des grandes écoles retenues par l'étude. En filières ECE et ECS,
ce sont HEC, ESSEC, et l'ESCP. Pour les khâgnes, ce sont l'ENSAE, l'ENC, les 3 ENS, et 5 écoles
de commerce (HEC, ESSEC, ESCP, EM Lyon et EDHEC). En filières scientifiques, ce sont un panier
de 11 à 17 écoles d'ingénieurs qui ont été retenus selon la filière (MP, PC, PSI, PT ou BCPST).

Accès[modifier | modifier le code]

Ce site est desservi par les stations de métro Masséna et Brotteaux.

Quelques anciens élèves ou professeurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]