Lycée Rocroy-Saint-Léon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Collège-lycée privé
Rocroy-Saint-Vincent-de-Paul
Devise In labore Requies ( Dans la labeur le repos ) (mis en musique par Axel Casadesus, ancien professeur : https://soundcloud.com/axel-casadesus/in-labore-requies)
Généralités
Pays France
Académie académie de Paris
Coordonnées 48° 52′ 43″ N 2° 20′ 58″ E / 48.878656, 2.34934748° 52′ 43″ Nord 2° 20′ 58″ Est / 48.878656, 2.349347  
Adresse 106 rue du Faubourg-Poissonnière
75010 Paris
Cadre éducatif
Principal Christophe Gourgues
Principal-adjoint Jean-Jacques Valette
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Situé au 106, rue du Faubourg-Poissonnière dans le Xe arrondissement de Paris, le collège-lycée Rocroy-Saint-Vincent-de-Paul est un établissement d’enseignement catholique sous contrat d’association avec l’État.

Historique[modifier | modifier le code]

Ouverte en 1877 par l’abbé Léon Berthé, l’école occupe aux 106 et 108 de la rue du Faubourg-Poissonnière deux maisons du XVIIe siècle ayant appartenu sous la Révolution française au baron de Dietrich. C’est dans l’hôtel particulier du baron à Strasbourg où il était capitaine que Rouget de Lisle chanta pour la première fois La Marseillaise.

En octobre 1877, l’école comptait 142 élèves.

En 1888 naissait l’Association des ancien élèves.

En 1929, Jean Delsuc créa la 65e Paris des Scouts de France à Rocroy-Saint-Léon, déjà collège de Guy de Larigaudie.

Le collège est par ailleurs immédiatement voisin de Saint-Vincent-de-Paul et de sa 55e.

Après l’Occupation, l’école comptait près de 660 élèves et un nouveau corps de professeurs dont notamment Roger Vrigny, Grand prix de littérature de l'Académie française

Les cours élémentaires deviennent mixtes en 1960. L’année suivante l’école passe avec l’État un contrat d’association.

Aujourd’hui, Rocroy accueille les élèves de la classe de 6e à celle de terminale, après leur passage à l’école nombreux sont ceux qui poursuivent leurs études en classe préparatoire aux grandes écoles ou en faculté de médecine ou de droit.

En 2008, Rocroy-Saint-Léon a fusionné avec l’École Saint-Vincent-de-Paul pour former le groupe scolaire Rocroy-Saint-Vincent-de-Paul. Ce nouveau groupe scolaire réunit 3 sites : rue de Rocroy (anciennement École Saint-Vincent-de-Paul), 106, rue du Faubourg-Poissonnière (anciennement Rocroy-Saint-Léon) (de la cinquième à la seconde) et 8, rue Pétrelle (premières et terminales).

En 2012 l'établissement accueille 1750 élèves.

Classement du Lycée[modifier | modifier le code]

En 2015, le lycée se classe 13e sur 109 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement, et 132e au niveau national[1]. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au bac, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et la valeur ajoutée (calculée à partir de l'origine sociale des élèves, de leur âge et de leurs résultats au diplôme national du brevet)[2].

Ouvrages traitant de l’école[modifier | modifier le code]

  • Souvenirs De L'école Rocroy Saint-Léon. Causeries Et Discours. par l’abbé Berthe, édité en 1889 chez Typographie Georges Chamerot
  • École diocésaine Rocroy Saint Léon annuaire 1935 publié en 1935 chez imprimerie Lorraine.

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement département et national du lycée », sur L'Express,‎ (consulté le 20 mai 2015)
  2. « Méthodologie du classement 2015 des lycées français », sur L'Express,‎ (consulté le 20 mai 2015)