Lycée Honoré-d'Urfé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lycée Honoré-d’Urfé
Généralités
Coordonnées 45° 24′ 55″ N 4° 23′ 21″ E / 45.41524, 4.3890645° 24′ 55″ Nord 4° 23′ 21″ Est / 45.41524, 4.38906  
Adresse 1 impasse le Chatelier
42014 Saint-Étienne
Site internet www.honoredurfe.eu
Cadre éducatif
Type public
Proviseur Hélène Vaissière
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Rhône-Alpes)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Saint-Étienne

(Voir situation sur carte : Saint-Étienne)
Point carte.svg

Le lycée Honoré-d'Urfé est un lycée d'enseignement général et technologique de la ville de Saint-Étienne, dans la Loire. Il est situé au 20 rue de la Jomayère, dans le quartier de Bellevue.

Il présente la particularité de proposer à ses lycéens, le passage de l'Abibac[1] ; il est ainsi le seul lycée de l'académie de Lyon, à proposer cette possibilité.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le lycée Honoré d'Urfé comporte un lycée classique (de la Seconde à la Terminale), un internat ainsi qu'un réfectoire. Il se situe au cœur d'un parc de 12 hectares[2], au sud-ouest de Saint-Étienne.

Il a été nommé en hommage à l'écrivain français Honoré d'Urfé ayant vécu dans la plaine du Forez aux XVIe siècle et XVIIe siècle. Il est l'auteur de L'Astrée, le premier roman-fleuve de la littérature française.

Historique[modifier | modifier le code]

Le lycée Le Mont Michel-Rondet[3] a précédé le lycée Honoré-d'Urfé. C'était un lycée professionnel. Il devient un lycée général et technologique lorsqu'il fusionne avec le lycée d'Alembert[4],[5]. Ses bâtiments, dont la structure des façades est en bois plié, ont fait l'objet d'une refonte récente[6].

Les formations du secondaire[modifier | modifier le code]

Le lycée Honoré d'Urfé comporte des classes de[7] :

  • seconde générale et technologique ;
  • première générale (séries L, ES et S) et technologique (séries STMG, ST2S, STL, STD2A) ;
  • terminale générale (séries L, ES et S) et technologique (séries STMG, ST2S, STL, STD2A).

Les formations du supérieur[modifier | modifier le code]

Le lycée propose plusieurs formations post-baccalauréat[8]

  • un DTS ;
  • une classe préparatoire à l'expertise comptable ;

Anciens professeurs[modifier | modifier le code]

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Journée franco-allemande, "Kaffee und Kuchen" au lycée Honoré-d'Urfé de Saint-Étienne (Loire) », sur ac-lyon.fr, Rectorat de l'académie de Lyon,‎ 23 janvier 2012.
  2. « Le mot du proviseur », sur honoredurfe.eu.
  3. « Lycée Le Mont Michel-Rondet (établissement public) », sur lexpress.fr, L'Express.
  4. « Lycée d'Alembert (établissement public) », sur lexpress.fr, L'Express.
  5. « Lycée d'Alembert (St-Etienne) », sur etnoka.fr.
  6. Extension et restructuration de la cité scolaire Honoré d’Urfé à Saint-Étienne Cimaise Architecte
  7. « Le secondaire », sur honoredurfe.eu.
  8. « Le supérieur », sur honoredurfe.eu.
  9. Création d’une MANAA à St Étienne Académie de Lyon, 7 janvier 2012.
  10. Véronique Helft-Malz et Paule H. Lévy, Encyclopédie des femmes politiques, sous la Ve République, Editions P. Banon,‎ 1996, 371 p. (ISBN 284192016X).
  11. Michel Feltin, « Michel Thiollière au scanner », sur lexpress.fr, L'Express,‎ 7 février 2005 (consulté le 14 août 2012).
  12. « Dora Rivière - Année de nomination : 2011 - Dossier n° 12014 », sur yadvashem-france.org, Yadvashem France.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]