Lutte mongole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Combat traditionnel de burumbators (guerriers) au festival Naadam près de Oulan-Bator

La lutte mongole, ou Bokh, est considérée comme l'un des trois sports virils de Mongolie. Elle se distingue des autres luttes par l'absence de divisions de poids ; le but est simplement d’obliger l’adversaire à mettre un genou, le dos, ou le postérieur au sol, en utilisant n'importe lequel des mouvements traditionnels (mekh).

« Le sport dure trois heures maximum, si jamais aucun des deux hommes ne tombent. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]