Luther Burbank

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Luther et Burbank.
Luther Burbank vers 1902

Luther Burbank (7 mars 1849 à Lancaster, Massachusetts, États-Unis - 11 avril 1926 à Santa Rosa, Californie) est un horticulteur américain qui a développé plus de 800 nouvelles variétés de plantes dont la pomme de terre Russet Burbank, connue aussi sous le nom de la pomme de terre de l'Idaho.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il s'installe à Santa Rosa en 1875. Il acquiert 69 000 m2 de terrain où, inspiré par l'œuvre de Charles Darwin, The Variation of Animals and Plants under Domestication, il conduit des expériences de croisement entre variétés de végétaux. Parmi les nombreux hybrides qu'il obtient, citons des prunes, des framboises, des abricots et des pêches. Dans ses jardins, il expérimentait en permanence 3 000 croisements par la mise en culture de millions de pieds. Il teste au total, durant sa vie, plus de 30 000 nouvelles variétés.

En 1873, Luther Burbank sélection une plantule de pomme de terre née d'un semis de la variété 'Early Rose'. C'est de cette pomme de terre qu'est issue par la suite, en 1908, d'une mutation spontanée, la variété 'Russet Burbank', qui fut longtemps la plus utilisée aux États-Unis pour la production industrielle de frites[1]

Son œuvre est aussi à l'origine de la loi américaine de 1930 sur la possibilité de breveter de nouveaux hybrides de plantes (la Plant Patent Act).

Il était franc-maçon[2]. Burbank s'est intéressé aux questions spirituelles et, durant les dernières années de sa vie, fut un ami de Paramahansa Yogananda qui le définit comme l'idéal du saint américain.

La ville de Burbank en Californie n'a pas été nommée en son honneur, mais en celui du dentiste David Burbank[3].

Il fait partie des personnalités dont John Dos Passos a écrit une courte biographie, au sein de sa trilogie U.S.A..

Postérité[modifier | modifier le code]

La peintre mexicaine Frida Kahlo en a fait le portrait en 1931, sous forme mi-humaine, mi végétal[4]e.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • How Plants Are Treated to Work for Man, 1921 (en 8 volumes)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Genetic vulnerability of major crops, National Academies,‎ 1972 (lire en ligne), p. 192.
  2. http://www.freemasons-freemasonry.com/tonyfield.html
  3. (en) « 2 », dans Personnel enseignant, A History of Burbank, Burbank, Californie, Division of Instruction, Burbank Unified School District,‎ janvier 1967 (réimpr. 2005) (lire en ligne)
  4. Philippon C, Frida Kahlo, l'art pour autobiographie, L'objet d'art, hors série n° 71, octobre 2013, p 24-33

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Burbank est l’abréviation botanique officielle de Luther Burbank.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI