Lupinus sparsiflorus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lupinus sparsiflorus est une espèce végétale de la famille des Fabaceae et du genre des lupins. Cette plante herbacée toxique est originaire du sud-ouest des États-Unis et du nord du Mexique.

Description morphologique[modifier | modifier le code]

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

Lupinus sparsiflorus est une plante annuelle, herbacée, a port dressé, de 20 à 40 cm de hauteur[1]. Elle possède des tiges minces, ramifiées. Les feuilles, composées palmées, sont portées par un pétiole qui mesure de 3 à 4 cm et possèdent de 7 à 11 folioles[2]. Chaque foliole, de forme linéaire à lancéolée, mesure de 1,3 à 3,8 cm de long pour seulement 2 à 4 mm de large. Leur surface présente des poils, notamment près des marges du limbe[1],[2].

Cette plante est toxique. Elle a été classée, comme tous les lupins poussant en Californie, dans la catégorie "toxicité majeure" (Major toxicity) par le California Poison Control System[3]

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

La floraison a lieu entre janvier et mai.

L'inflorescence est une grappe lâche de fleurs bleu pâle ou bleu violacé tirant sur le rose, longue de 15 à 20 cm[2]. Les fleurs sont disposées en spirale le long de la tige florale, portées par un pédicelle de 2 à 4 cm de long[2]. Chaque fleur mesure jusqu'à 1,3 cm de longueur[1]. Elle est précédée de bractées courtes (3 à 5 mm) qui tombent à maturité et elle est portée par un calice aux sépales longs de 3 à 6 mm, formant deux lèvres dont la plus haute est profondément lobée[2]. La corolle possède les cinq pétales caractéristiques des Fabaceae : un pétale supérieur, ou étendard, deux pétales latéraux, ou ailes, et deux pétales inférieurs soudés, ou carène. Chez cette espèce, l'étendard présente généralement en son centre du blanc ou du jaune pâle. Les pétales qui forment la carène sont habituellement velus près de leur base, côté externe[1]. Le bleu des pétales a tendance à s'assombrir lorsque la fleur se dessèche[2].

Le fruit est une gousse de 1 à 2 cm de long et environ 5 mm de large, grossièrement velue, contenant de 4 à 5 graines[2]

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Lupinus sparsiflorus pousse en terrain dégagé, dans les zones arides du nord du Mexique (Basse-Californie) et du sud-ouest des États-Unis, dans les États de Californie, du Nevada, d'Utah, d'Arizona et du Nouveau-Mexique[4].

On la trouve souvent en association avec des buissons d'Artemisia tridentata et ou de Larrea tridentata, ou encore au sein du chaparral[5].

Elle pousse généralement à des altitudes inférieures à 1 300 m[5].

Systématique[modifier | modifier le code]

Lupinus sparsiflorus a été décrite par le botaniste britannique George Bentham dans l'édition de 1849 de son ouvrage Plantas Hartwegianas imprimis Mexicanas enumerat novasque describit.

Cette espèce présenterait plusieurs sous-espèces ou variétés. La taxonomie des niveaux infraspécifiques ne semble pas résolue, et il y a de fait des variations selon les auteurs. Les subdivisions de l'espèce les plus souvent citées sont[4]:

  • Lupinus sparsiflorus subsp. inopinatus (C.P. Sm.) Dziekanowski & D. Dunn, synonyme de Lupinus sparsiflorus var. inopinatus C.P. Sm. Ses fleurs sont davantage roses et ses folioles tronqués. Elle pousse près des côtes californiennes[2].
  • Lupinus sparsiflorus subsp. mohavensis Dziekanowski & D. Dunn, synonyme de Lupinus sparsiflorus var. mohavensis (Dziekanowski & D. Dunn) Welsh. Elle pousse dans les déserts, notamment le désert des Mojaves, et ses fleurs sont en moyenne plus petites[2]
  • Lupinus sparsiflorus subsp. pondii (Greene) Dziekanowski & D. Dunn, synonyme de Lupinus pondii Greene et de Lupinus sparsiflorus var. pondii (Greene) C.P. Sm.
  • Lupinus sparsiflorus subsp. sparsiflorus, sous-espèce type.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d MacMahon J.A. (1997) Deserts p. 371, National Audubon Society Nature Guides, Knopf A.A. Inc, ISBN 0-394-73139-5
  2. a, b, c, d, e, f, g, h et i The University and Jepson Herbaria, « L. sparsiflorus Benth. », sur ucjeps.berkeley.edu, the Regents of the University of California (consulté le 27 mars 2011)
  3. California Poison Control System, « Toxic Plants », sur www.calpoison.com, CPCS and Regents, University of California (consulté le 27 mars 2011)
  4. a et b (en) The PLANTS Database, « Lupinus sparsiflorus Benth. ; Coulter's lupine », sur plants.usda.gov, USDA (Département de l'Agriculture des États-Unis) (consulté le 27 mars 2011)
  5. a et b The Calflora Database, « Lupinus sparsiflorus Benth. », sur www.calflora.org (consulté le 27 mars 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :