Lunokhod 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lunokhod 1

Caractéristiques
Organisation Union soviétique
Domaine Exploration
Type de mission Rover
Statut Mission achevée
Masse 5600 kg (756 kg pour le rover seul)
Lancement 10 novembre 1970 à 14:44:01 UTC
Durée 11 jours lunaires
soit 10 mois et 20 jours terrestre
Durée de vie Déclaré inactif le 4 octobre 1971
Localisation Mer des Pluies, Lune
Programme Programme Lunokhod
Index NSSDC 1970-095A

Lunokhod 1 est le premier des deux rovers (astromobiles) envoyés sur la Lune par l'Union soviétique dans le cadre du programme Lunokhod. Le vaisseau qui a transporté Lunokhod 1 s'appelait Luna 17. Lunokhod a été le premier robot téléguidé depuis la Terre à se poser sur un sol extra-terrestre.

  • Date du lancement : le 10 novembre 1970 à 14:44:01 UTC.
  • Masse sèche en orbite : 5600 kg

L'envoi de cette mission s'inscrivait au cœur de la rivalité entre l'URSS et les États-Unis pour la conquête spatiale. L'annonce faite par les Américains de l'envoi d'hommes sur la Lune avant 1970 représentait un défi que les Soviétiques, pourtant jusqu'alors en avance sur leurs rivaux, n'étaient pas en mesure de relever. Les dirigeants soviétiques projetèrent, puis annoncèrent par dérision qu'ils enverraient un robot sur la Lune, dont l'une des missions serait de filmer l'atterrissage des Américains. Ils ne réussirent cependant pas à conclure leur projet à temps et les Américains foulèrent la Lune un an avant que Lunokhod 1 ne touche à son tour le sol lunaire.

Historique[modifier | modifier le code]

Luna 17 quitta son orbite terrestre en direction de la Lune et entra dans l'orbite lunaire le 15 novembre 1970. Le vaisseau se posa sur la Lune dans la Mer des pluies le 17 novembre. Il déploya une double rampe qui permit à Lunokhod 1 de descendre vers la surface lunaire. Lunokhod 1 était un véhicule lunaire de forme tubulaire propulsé par huit roues motrices. Il était équipé d'une antenne conique, d'une antenne directionnelle, de quatre caméras et de divers appendices articulés destinés à effectuer des tests concernant le sol lunaire. Il comportait aussi un spectromètre à rayons X, un télescope à rayons X, des détecteurs de rayons cosmiques et un réflecteur laser. Fonctionnant à l'énergie solaire, Lunokhod devait à l'origine fonctionner pendant trois journées lunaires mais en réalité il resta en fonction pendant onze jours lunaires. Il fut déclaré officiellement inactif le 4 octobre 1971, date d'anniversaire de Spoutnik 1. Lunokhod a voyagé sur une distance de 10 540 mètres [1]et a transmis plus de 20 000 images, et plus de 200 panoramas. Il a aussi effectué plus de 500 tests sur le sol lunaire.

Après la fin de la mission[modifier | modifier le code]

En mars 2010, le satellite américain Lunar Reconnaissance Orbiter retrouve le robot, dont le dernier contact avec son contrôle au sol remontait à 1971, sur le bord de la face de la Lune orientée vers la Terre. Le 22 avril 2010, une équipe de l'université de Californie effectue avec succès un tir laser vers le réflecteur de Lunokhod 1[2],[3]. 2000 photons sont reçus en retour, ce qui est le meilleur résultat obtenu sur ce genre d'expérience, et qui permet d'affiner la distance Terre-Lune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]