Lune rousse (agriculture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lune rousse.

La lune rousse est la lunaison après Pâques. Durant cette période le fait de voir la pleine Lune peut indiquer une nuit sans nuages et donc un risque de gelée nocturne ou au petit jour, qui fait roussir les jeunes pousses des plantes. Le terme ne désigne donc pas l'aspect de la Lune, qui peut notamment (et en toute saison) prendre une coloration rougeâtre lorsqu'elle est basse sur l'horizon.

Explication du phénomène[modifier | modifier le code]

Selon la tradition populaire, durant la lunaison qui suit la fête de Pâques - lunaison qui peut démarrer selon les années entre le 22 mars et le 27 avril - la lumière de la Lune a une influence néfaste sur les jeunes pousses des plantes. Les feuilles et les bourgeons exposés à la lumière de la Lune roussissent. Par contre si la Lune est masquée par des nuages, si ses rayons ne touchent pas les plantes, celles-ci ne sont pas affectées.

Le phénomène faisant roussir les plantes a été expliqué notamment par François Arago au XIXe siècle. Dans cette période de l'année, c'est-à-dire au début du printemps, les nuits restent encore fraiches. Si la Lune est visible, c'est-à-dire que le ciel est dégagé, la température chute plus fortement durant la nuit. En effet les nuages réverbèrent la chaleur accumulée durant la journée et réduisent l'amplitude thermique entre le jour et à la nuit. Leur absence provoque donc des gelées qui font roussir les plantes[1]. L'impact sur les cultures n'est généralisé que durant cette période. Avant Pâques, les gelées peuvent tout à fait s'y produire dans des circonstances atmosphériques identiques, mais la végétation n'étant pas encore sortie, elles n'ont pas d'effets dévastateurs sur les pousses et les boutures. Après la lunaison de Paques, les gelées nocturnes deviennent un phénomène exceptionnel.

En anglais, la pleine lune d'avril est parfois appelée pink Moon[2],[3] (Lune rose).

Dictons et proverbes associés[modifier | modifier le code]

La lune rousse a toujours marqué les esprits des jardiniers et agriculteurs qui craignent pour leurs semis et plantations, d'où de nombreux dictons ou proverbes relatifs à cette période[4] :

  • « La lune rousse sur la semence aura toujours mauvaise influence »
  • « Gelée de lune rousse, de la plante brûle la pousse » (dicton de Lozère)
  • « Tant que dure la lune rousse, les fruits sont sujets à fortune »
  • « Quand la lune rousse est passée, on ne craint plus la gelée » (dicton de Charente)
  • « Récolte n'est arrivée, que la lune rousse soit passée » (dicton de Haute-Loire)
  • « En lune rousse, rien ne pousse »
  • « La lune rousse donne tout ou bien elle ôte tout » (dicton du Jura)
  • « Lune rousse, vide bourse » (dicton de l'Aube)
  • « L’hiver n’est point passé que la lune rousse n’est déclinée » (dicton de l'Aveyron)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

BIbliographie[modifier | modifier le code]

  • François Arago, Astronomie populaire, tome 3, Paris, Gide et Baudry, 1856