Endor (satellite naturel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lune forestière d'Endor)
Aller à : navigation, rechercher

Lune forestière d'Endor

Endor
Astronomie
Localisation Bordure extérieure
Genre Satellite
Étoile 2
Satellites Un des neuf satellite de la planète Endor
Révolution 402 jours locaux
Rotation 18 heures standards
Dimensions 4 900 km
Gravité 85 % standard
Géographie
Atmosphère Respirable
Climat Tempéré
Paysages Forêts, plaines, montagnes et déserts
Surface immergée 8 %
Classe Tribal
Sites remarquables Village Ewok, Générateur du bouclier impérial (détruit durant la Guerre Civile Galactique)
Espèces intelligentes Ewok, Yuzzum, Dulok
Langues Ewokese, Yuzzum
Politique Tribal
Batailles Bataille d'Endor

Endor est un satellite naturel de l’univers de fiction Star Wars.

Il est un des neuf satellites naturels de la planète géante gazeuse Endor située dans un système stellaire double de la Bordure extérieure dans le secteur Moddell. La lune est principalement recouverte d'une forêt tempérée qui abrite plusieurs espèces intelligentes et animales, la plus importante étant les Ewoks.

Elle est notamment le théâtre de l'affrontement entre les rebelles et l'Empire lors de l'épisode VI où les Ewoks aident les rebelles à détruire le générateur de protection de l'Étoile de la Mort. Dans les téléfilms sur les Ewoks, L'Aventure des Ewoks et La Bataille d'Endor, c'est la lune où s'écrase le vaisseau de la famille Towani.

Création[modifier | modifier le code]

Des scènes du film Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi ont été tournées dans le Parc national de Redwood, dans la forêt de séquoias au nord du comté de Humboldt en Californie[1]. Les téléfilms L'Aventure des Ewoks et sa suite La Bataille d'Endor ont été tournés dans le comté de Marin[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Avec un diamètre de 4 900 km, la lune forestière d'Endor est le plus large des neuf satellites naturels de la géante gazeuse Endor. Elle est parfois nommée simplement Endor, comme la planète, car elle n'a pas de vrai nom. La lune est principalement recouverte de forêts mais aussi de savanes, de déserts et de montagnes[3],[4],[5].

L'année sur la lune forestière d'Endor est composée de cinq saisons avec deux périodes hivernales. La plupart des espèces vivantes sont herbivores[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

La lune forestière d'Endor compte trois espèces intelligentes. Les Ewoks sont les principaux habitants, ils représentent 95 % de la population de la lune, les Yuzzums 4 % et les Duloks 1 %[3].

Ewok[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ewok.
Un Ewok
Le village des Ewoks

Les Ewoks sont des mammifères humanoïdes omnivores mesurant environ un mètre de haut. Physiquement, ils ressemblent à des ours en peluche anthropomorphes dont la fourrure varie selon les individus, avec des teintes de brun, marron, noir et blanc et peut comporter des taches, rayures ou dégradés[7],[8],[9]. Les Ewoks ont une vue limitée mais elle est compensée par un excellent sens de l'odorat[7]. Ils sont curieux, astucieux et inventifs[8],[9].

C'est un peuple technologiquement primitif de chasseurs-cueilleurs[8],[9]. Ils ont domestiqué deux espèces d'animaux : les poneys Ewoks et les bordoks qu'ils utilisent comme montures, animaux de trait ou animaux de bât[10]. Les Ewoks ont une culture tribale[3], il existe un chef et un conseil des anciens pour chaque tribu[8],[9]. Ils sont sédentaires, vivent en famille dans des villages suspendus dans les arbres pour éviter les prédateurs. En général, durant le jour, ils chassent et se réunissent sur le sol de la forêt. La nuit, ils montent dans leurs abris aériens[8],[9].

Les Ewoks adorent la vie en communauté. La musique et la danse font partie de leur vie. Elles sont employées lors de festivals, de rituels ou des célébrations. Pour faire de la musique, ils emploient des cornes, des tambours et d'autres instruments[7],[8]. En ce qui concerne leur mode de communication, leur langage est l'Ewokese[7],[11]. Du point de vue religion, ils vénèrent le foyer, la famille, les arbres et la nature avec laquelle ils vivent en harmonie[7],[8].

Le représentant de l'espèce le plus connu est Wicket Wystri Warrick.

Yuzzum[modifier | modifier le code]

Stinson Gulch. Paysage typique du comté de Marin en Californie où a eu lieu le tournage de L'Aventure des Ewoks.

Les Yuzzums forment une large espèce de mammifères migratoires qui vivent principalement dans les plaines. Ils sont intelligents mais technologiquement primitif. Physiquement, ils font deux mètres cinquante en moyenne, ont un corps rond, couvert de fourrure (sauf sur le visage, les jambes et les bras), des longues fines jambes et bras et des grandes bouches souvent entrouverte avec des dents protubérantes et des petits yeux avec deux longues paupières inférieures, molles au toucher. Selon les individus, ils ont des apparences variées[3],[12].

Les Yuzzums sont pour la plupart simples et bienveillants. Ce n'est pas le cas de l'armée de soldats Yuzzums que commande la sorcière Morag dans la série d'animation Ewoks[13].

Du point de vue technologique, les Yuzzums sont au même point que les Ewoks, ils possèdent des armes primitives. La taille des individus influence leur habilité à se défendre et à manger. Ils voyagent et chassent en groupes. Leurs proies favorites sont les ruggers et autres rongeurs[12].

Leur langage est composé d'éléments musicaux. Ils chantent pour communiquer. Les quelques Yuzzums qui ont quitté la lune d'Endor, finissent comme chanteurs, domaine dans lesquels ils sont considérés comme excellents. Le représentant de l'espèce le plus connu est le célèbre chanteur Joh Yowza du groupe Max Rebo Band[3],[12],[14].

Dulok[modifier | modifier le code]

Les Duloks ont une taille moyenne de un mètre cinquante. Ils ont une fourrure verte et de larges oreilles. Ils vivent dans les marais de la lune d'Endor, à l'intérieur de cavernes décorées avec des peaux et des crânes d'animaux. Les Duloks sont négligés, extrêmement mauvais et convoitent les villages Ewoks. Il y a de nombreuses histoires de conflits entre les deux races[13],[15]. Le représentant de l'espèce le plus connu est le Roi Gorneesh, chef de la tribu des Duloks qui affronte régulièrement les Ewoks de la tribu Bright Tree dans la série d'animation Ewoks[13].

Faune[modifier | modifier le code]

  • Les blurrgs sont des herbivores reptiliens connus pour leur faible intelligence. Dans la culture Ewok et dans le folklore, ils sont des objets de dérision. Ils sont ovipares, ils pondent cinq à six œufs. Les jeunes restent auprès de leur mère durant leurs jeunes années. Ils sont chassés par les borras[6]. Dans le téléfilm La Bataille d'Endor, les Maraudeurs les utilisent comme animaux de trait ou animaux de bât.
  • Les borras sont des mammifères carnivores et vicieux à l'apparence d'un hybride entre un sanglier et un loup. Ils font environ trois mètres au garrot. Ils chassent généralement en pair et s'attaquent à tout type de proie. Les géants gorax en ont domestiqué certains[6],[16]. Dans le téléfilm L'Aventure des Ewoks, la famille de Wicket Warrick, affronte un borra[16].
  • Les bordoks sont une sorte de chevaux avec des cornes de bœuf, des sabots fendus comme une chèvre et plates, aux longues oreilles et au museau développé et gros à la fois. Ils sont utilisés comme bête de somme par les Ewoks[6]. Ils forment des liens très fort avec leur propriétaires et sont souvent considérés comme un membre de la famille[15]. Dans la série d'animation Ewoks, Bagga est le jeune bordok qui appartient à la princesse Kneesaa[13].
  • Les condor dragons sont de larges reptiles volants semblable à des dragons, à cause de leurs ailes dorsales. Ils chassent la nuit et le jour de petites-moyennes créatures. Ils nichent dans des caves, canyons et autres crevasses des montagnes d'Endor[6]. Dans le téléfilm La Bataille d'Endor, Wicket Warrick et l'humaine Cindel Towani affronte un condor dragon[17].
  • Les gorax sont une espèce semi-intelligente de géant carnivore de nature solitaire. Ils ont une longue chevelure noire, de larges oreilles et un groin de cochon. Ils peuvent atteindre les 30 mètres de haut. Leurs yeux sont sensibles à la lumière, ils chassent donc la nuit et vivent dans des grottes montagneuses. Ils capturent les Ewoks pour se nourrir ou comme animaux de compagnie. Ils sont capables de domestiquer en partie les féroces borras s'il les prennent à la naissance[15],[18]. Dans le téléfilm L'Aventure des Ewoks, la famille de Wicket Warrick et les enfants humains Cindel et Mace Towani affrontent un Gorax pour libérer les parents Towani[18].
  • Les geejaws sont des reptiles volants de nature curieuse. Ils sont connus pour avoir un large répertoire de chants et des cris. Ils construisent des nids et pondent plusieurs œufs à la fois et les deux parents prennent soin de leur progéniture[6].
  • Les hanadaks sont une espèce semi-intelligente de carnivore. Physiquement, ils ressemblent à des larges primates à la fourrure violette et ont des faces très colorés. Les individus atteignent en moyenne une taille de trois mètres. Ils sont équipés de dents pointues et des griffes pour attaquer leur proie[13],[15] Dans Asha, le fantôme rouge, le treizième épisode de la série d'animation Ewoks, on apprend que l'Ewok Ra-Lee, la mère de Kneesaa et Asha, a été tué par un hanadak alors qu'elle protégeait ses enfants[19],[20].
  • Les korrinas sont une espèce de mammifère canin rusé. Très semblable à des loups à la fourrure rouge ou orange avec des rayures, ils sont carnivores. Ils sont très actifs en hiver, et se déplacent en meute. Dans Asha, le fantôme rouge, le treizième épisode de la série d'animation Ewoks, on apprend qu'une meute a adopté l'Ewok Asha lorsqu'elle a été portée disparue à la suite d'une attaque des hanadaks[19],[20].
  • Les poneys Ewok, leurs origines sont mystérieuses. L'espèce equus se retrouve sur de nombreuses planètes. Les poneys Ewok se trouvent principalement dans les plaines d'Endor et les sous-bois dégagés. Ils mesurent environ un mètre au garrot, les Ewoks s'en servent comme montures ou bêtes de somme. Les Maraudeurs utilisent des equus plus large[6]. Dans le téléfilm L'Aventure des Ewoks, la caravane du courage utilise des poneys Ewok.
  • Les ruggers sont des rongeurs qui vivent dans les arbres ou les plaines herbeuses. Les membres de cette espèce qui vivent dans les arbres ont une fourrure gris-verte, ceux des plaines possèdent une fourrure d'une teinte plus jaune. Ils se nourrissent de baies et de noix. Ils hibernent durant les saisons d'hiver. C'est la proie classique des temptors et des Yuzzums[6].
  • Les teeks sont une espèce semi-intelligent et extrêmement rare. D'une taille d'un mètre de haut en moyenne, ils possèdent un métabolisme ultra-rapide qui leur permettent de se déplacer très vites. Ils sont espiègles et volent dans les nids ou habitations Ewoks. Dans le téléfilm La Bataille d'Endor, Teek fait partie de cette espèce, il est ami avec l'humain Noa Briqualon. Avec Wicket Warrick, ils sauveront Cindel Towani des Maraudeurs[21].
  • Les temptors sont des amphibiens de la forêt. Ils usent du bout de leur langue recouvert de fourrure comme d'un leurre pour attirer des rongeurs, des oiseaux ou d'autres animaux de la forêt. Une fois leur proie à portée, ils referment leurs mâchoires sur elle. Leur peau est recouverte d'un mucus qui leur permet de se glisser dans des aspérités et trous pour se dissimuler[6]. Dans le téléfilm L'Aventure des Ewoks, l'humain Mace Towani se fait attraper le bras par une de ces créatures.
  • Les wisties sont des sortes de fées, minuscules humanoïdes aux ailes battantes, entourés de lumière. La lumière qui se dégage d’eux est biochimique[13]. Dans le téléfilm L'Aventure des Ewoks, leur reine, Izrina distrait le géant Gorax lors du combat final[22].
  • Les soldats dandelion sont une espèce semi-intelligente de créatures-plantes qui vivent dans les plaines. Ils sont très protecteurs avec leur habitat et attaquent les intrus. Pour attaquer un ennemi, ils secouent leur tête et projettent les piquants qui la recouvrent[13]. Dans Sauver Deej (To Save Deej ) le quatrième épisode de la série d'animation Ewoks, Wicket affronte des soldats dandelion[23].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « All These Productions Chose Humbolt County!!! », http://filmhumboldt.org/ (consulté le 18 novembre 2010)
  2. (en) Jon Anderson, « George Lucas will test waters of television with 'Ewok Adventure' », Beaver Country Times,‎ 20 novembre 1984 (lire en ligne)
  3. a, b, c, d et e (en) Daniel Wallace et Jason Fry (ill. Ian Fullwood, Modi, Chris Reiff et Chris Trevas), Star Wars : The Essential Atlas, Del Rey Books,‎ 18 août 2009, 256 p. (ISBN 9780345477644), « Endor (Forest Moon) », p. 58
  4. (en) Daniel Wallace et Jason Fry (ill. Sue Rostoni et Steve Saffel), Star Wars: The Essential Guide to Planets and Moon, Del Rey Books,‎ 21 juillet 1998, 224 p. (ISBN 9780345420688), « Endor », p. 78-79
  5. (en) « Endor », StarWars.com (consulté le 18 novembre 2010)
  6. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) Terryl Whitlatch et Bob Carrau, The Wildlife of Star Wars: A Field Guide, Chronicle Books,‎ 2001, 176 p. (ISBN 9780811828697), p. 138-145
  7. a, b, c, d et e (en) Ann Margaret Lewis (ill. R. K. Post), The Essential Guide to Alien Species, Del Rey Books,‎ 201, 192 p. (ISBN 9780345442208), « Ewoks », p. 37-38
  8. a, b, c, d, e, f et g (en) « Ewok », StarWars.com (consulté le 22 octobre 2010)
  9. a, b, c, d et e (fr) David West Reynolds, Don Bies et Nelson Hall (trad. Vanessa Lac), Star Wars : Tout sur la trilogie : les personnages, les créatures et les droïdes, Nathan,‎ 1998, 32 p. (ISBN 9782092404171), « Les Ewoks »
  10. (en) Terryl Whitlatch et Bob Carrau, The Wildlife of Star Wars: A Field Guide, Chronicle Books,‎ 2001, 176 p. (ISBN 9780811828697), p. 143
  11. (en) Marcia S. Calkowski, Culture, vol. 11, t. 1-2, Canadian Anthropology Society,‎ 1991 (lire en ligne), « Is There Authoritative Voice in Ewok Talk?: On Postmodernism, Fieldwok, and th Recovery of Unintended Meanings », p. 53-63
  12. a, b et c (en) Ann Margaret Lewis (ill. R. K. Post), The Essential Guide to Alien Species, Del Rey Books,‎ 201, 192 p. (ISBN 9780345442208), « Yuzzums », p. 163
  13. a, b, c, d, e, f et g (fr) « Tout sur les Ewoks - Le dessin animé », Star Wars Universe.com (consulté le 31 octobre 2010)
  14. (en) « Yowza, Joh », StarWars.com (consulté le 18 octobre 2010)
  15. a, b, c et d (en) Ann Margaret Lewis (ill. R. K. Post), The Essential Guide to Alien Species, Del Rey Books,‎ 201, 192 p. (ISBN 9780345442208), « Appendix 2 », p. 167-171
  16. a et b (en) « Boar-wof », StarWars.com (consulté le 30 octobre 2010)
  17. (en) Andy Mangels (ill. Michael Butkus), Star Wars: The Essential Guide to Characters, Del Rey Books,‎ novembre 1995, 199 p. (ISBN 9780345395351), « Cindel Towani », p. 172
  18. a et b (en) « Gorax », StarWars.com (consulté le 17 novembre 2010)
  19. a et b (en) « Synopsis for the TV Cartoon Asha », Big Cartoon DataBase (consulté le 20 novembre 2010)
  20. a et b (en) Melinda Luke (ill. Deborah Colvin Borgo), The Red Ghost : An Ewok Adventure, Random House,‎ 1986, 32 p. (ISBN 9780394878652)
  21. (en) « Teek », StarWars.com (consulté le 18 octobre 2010)
  22. (en) « Izrina, Queen », StarWars.com (consulté le 30 octobre 2010)
  23. (en) Larry Weinberg (ill. Deborah Colvin Borgo), Wicket and the Dandelion Warriors : An Ewok Adventure, Random House,‎ 1985, 29 p. (ISBN 9780394877341)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Ewok, espèce fictive de l'univers Star Wars
  • Wicket Wystri Warrick, personnage de fiction de l'espèce Ewok dans l'univers Star Wars

Liens externes[modifier | modifier le code]