Luluwa (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Luluwa.

Luluas
(Bena-Lulua)

alt=Description de l'image Statue Luluwa-Musée ethnologique de Berlin.jpg.
Populations significatives par région
R.D. Congo 4 à 5 million
Autres
Régions d’origine

Kasai-Occidental

Langues

Tshiluba * Français

Religions

Christianisme

Ethnies liées

Peuple Lubas (Songe, kanyok, Hemba, Luba-Katanga, Kete, Lunda, Sanga, Koande, etc.)

Les Luluwas sont un peuple d'Afrique centrale, surtout présent en République démocratique du Congo, dans le sud-centre de la province du Kasai-Occidental, entre la rivière Kasai à l'ouest et la frontière du Kasaï-Oriental à l'est[1]. Quelques-uns vivent également de l'autre côté de la frontière, dans le nord-est de l'Angola. C'est un sous-groupe et tribu des Luba du Kasai aux côtés des Bakwa-luntu tout comme des Baluba-lubilanji dont ils sont très proches, mais avec lesquels ils ont été en conflit au moment de l'accession à l'indépendance (1959-1961)[2]. On peut aussi le categoriser comme une tribu luba-kasai qui regroupant différents clans.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources, on observe de multiples variantes : Bashilange, Beena Luluwa, Bena Lulua, Bena Luluwa, Bena Moyo, Kalebwe, Louloua, Loulouwa, Luba-Lulua, Lulua, Luluas, Luluwa, Luva, Shilange[3].

Langue[modifier | modifier le code]

Ils parlent le tshiluba (ou luba kasaï[4]) qui est une langue bantoue. Les différents parlers ou dialectes du tshiluba sont mutuellement intelligibles, ils se différencient essentiellement en ce qui concerne l'accent.

Culture[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) J. S. Olson, « Lulua », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 348
  2. (fr) « Congo-Kinshasa: La fin du conflit Lulua-Luba (1961) » [1]
  3. Source RAMEAU, BnF [2]
  4. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue
  5. a et b Musée ethnologique de Berlin
  6. Musée africain de l'île d'Aix
  7. Musée royal de l'Afrique centrale

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Leo Frobenius, Ethnographische Notizen aus den Jahren 1905 und 1906 (éd. scientif. Hildegard Klein), F. Steiner Verlag Wiesbaden, Stuttgart, 1985, chap. III : Luluwa, Süd-Kete, Bena Mai, Pende, Cokwe (ISBN 3515042717)
  • (en) James Stuart Olson, « Lulua », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 54 (ISBN 9780313279188)
  • (en) C. Petridis, « Luluwa masks », in African Arts (Los Angeles), 1999, vol. 32, no 3, p. 91-94
  • (fr) Basuakuamba, La fille du python : mythes lulua, Ceeba, Bandundu, 1979, 166 p. (texte bilingue).
  • (fr) Les Beena Luluwa : éléments du patrimoine culturel, Centre de recherches sur le Kasayi, Kananga, République du Zaire, 1988, 106 p.
  • (fr) T. K. Biaya, « À propos de la conception du rêve en milieu traditionnel Lulua », in Cahiers de sociologie économique et culturelle, 1985, no 4, p. 165-176
  • (fr) Mabika Kalanda, Baluba et Lulua : une ethnie à la recherche d'un nouvel équilibre, Éditions de Remarques congolaises, Bruxelles, 1959, 106 p.
  • (fr) Mabika Kalanda, La révélation du Tiakani, Lask, Kinshasa, 1992, 173 p.
  • (fr) Ntambwe Luadia-Luadia, « Les Luluwa et le commerce luso-africain (1870-1895) », in Études d'histoire africaine, 1974, VI, p. 55-104
  • (fr) Ngindu Lukusa, Le mariage et ses implications chez les Luluwa de la République démocratique du Congo, L'Harmattan, Paris, 2009, 152 p. (ISBN 978-2-296-09517-5) (texte remanié d'une thèse de 3e cycle)
  • (fr) Jean Oscar N'galamulume, Luluwa : tribu du Kasaï occidental au Zaïre (réflexion aux petits jaloux), Esprit nouveau, chance nouvelle, fin des années 1970, 52 p.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Kanyok and Luba : southern Belgian Congo : 1952 & 1957 (Hugh Tracey, collecteur), International Library of African Music, Grahamstown (Afrique du Sud), 1998, 1 CD (68' 53) + 1 brochure (16 p.)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :