Luke Vibert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vibert et Plug.

Luke Vibert

Description de cette image, également commentée ci-après

Luke Vibert aux Nuits Sonores 2007 à Lyon

Informations générales
Genre musical Acid techno, electro, electronica, IDM, drum and bass, ambient
Années actives 1993 à aujourd'hui
Labels Rephlex Records
Ninja Tune
Astralwerks
Warp Records
Nothing Records
Rising High Records
Planet Mu
Mo'Wax

Luke Vibert (26 janvier 1973 à Redruth) est un musicien, DJ, compositeur de musique électronique et réalisateur artistique, apparentée aux genres IDM, electro, trip hop, electronica et s'est dernièrement aventuré dans le genre acid techno. Il a aussi sorti de nombreux albums, EPs et singles sous différents pseudonymes, dont les plus connus : Wagon Christ et Plug.

Luke Vibert est très prolifique et a été produit sous des étiquettes telles que Warp Records, Planet Mu, Rephlex, Ninja Tune et Mo' Wax. Il a travaillé en collaboration avec des artistes tels que Jeremy Simmonds, Aphex Twin, Squarepusher, Ceephax Acid Crew, BJ Cole, Jean-Jacques Perrey ainsi que d'autres musiciens de la scène électronique anglaise.

Ses débuts artistiques[modifier | modifier le code]

Luke Vibert a commencé sa carrière musicale d'abord dans ses premiers groupes. D'abord dans un groupe de punk nommé Five Minute Fashion et, plus tard, dans un groupe du même style que les Beastie Boys nommé Hate Brothers. Mais en quittant son dernier groupe, il s'est vite décidé à composer des morceaux de musique électronique en solo. Même si originellement Luke Vibert n'avait pas l'intention de sortir des enregistrements, sa réputation créa une demande de ses travaux.

Il a été impliqué dans la musique électronique pour son intérêt au style hip-hop aussi bien que ceux de l'environnement expérimental de la scène de danse britannique, vers la fin des années 1980.

Il a grandi en Cornouailles et a fréquenté l'école méthodiste Wesleyan Truro avec un certain nombre des membres clés de l'équipe du label d'Aphex Twin, Rephlex Record. Luke Vibert et un autre ami d'école, Jeremy Simmonds, ont donc sorti sur ce label sous le nom de Vibert/Simmonds un album très expérimental Weirs - ce qui a attiré l'attention du producteur du label Rising High, Caspar Pound. Au résultat de la popularité du style du début des années 1990, Rising High a donc produit l'album de musique ambiant de Luke Vibert, Phat Lab Nightmare sous le pseudonyme de Wagon Christ en 1993 qui a été bien reçu.

Au fil des années il a réalisé plus de musique sous le nom de Wagon Christ, aussi bien que sous d'autres pseudonymes comme Plug (drum and bass/jungle), avec l'album sorti en 1996 Drum 'n' Bass for Papa qui a eu de bonnes critiques.

Son parcours[modifier | modifier le code]

Son univers musical[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Sous le pseudonyme Luke Vibert[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Maxis et singles[modifier | modifier le code]

Remixes[modifier | modifier le code]

  • Emotion Heater (Reheated by Luke Vibert) venant du maxi de The Gentle People - Emotion Heater - (1995) - Rephlex Records
  • Ventolin (Deep Gong Mix) venant du maxi de Aphex Twin - Ventolin - (1995) - Warp Records
  • MFP Chunks (Luke Vibert Remix) venant du maxi de The Mike Flowers Pops - The Freebase Connection - (1996) - Lo Recordings
  • The Taut and the Tame (Luke Vibert Remix) venant du maxi de Tortoise - Taut and the Tame EP - (1996) - Thrill Jockey, City Slang
  • Metronomic Underground (Luke Vibert Remix) venant du maxi de Stereolab - Metronomic EP - (1996) - Duophonic
  • Atomic Moog 2000 (The Bomb) (Luke Vibert Remix) venant du maxi de Coldcut - Atomic Moog/Boot the System - (1997) - Ninja Tune
  • Radio Babylon (Luke Vibert Remix) venant du maxi de Meat Beat Manifesto - Original Fire EP - (1997) - Nothing
  • Breather (Luke Vibert Remix) venant du maxi de Laika - Almost Sleeping - (1997) - Too Pure
  • Genius (Luke Vibert Mix) venant du maxi de Pitchshifter - Genius Single - (1998) - Geffen
  • Godman (Wagon Christ Remix) venant du maxi de David Sylvian - Godman - (1999) - Virgin
  • Tank (Luke Vibert Remix) venant de la compilation de remixes de Yoko Kanno et The Seatbelts - Cowboy Bebop Remixes: Music for Freelance - (1999) - Victor Entertainment
  • Moore Shit (Remix by Luke Vibert) venant de la compilation de remixes sur des morceaux de Thurston Moore - Root - (1999) - Lo Recordings
  • DJ Mink - Hey, Hey, Hey (Can You Relate) (Luke Vibert Mix) venant de la compilation de remixes de WARP 10+3 Remixes - (1999) - Warp Records
  • Metro Dade (Luke Vibert Mix) venant du maxi de Ko-Wreck Technique - Ko-Wrecktion Remixes - (2000) - Chocolate Industries
  • Francois De Roubaix - Piti Piti Pas (Luke Vibert Mix) venant de la compilation de Cinemix - (2003) - Sido Music/Universal France

Sous le pseudonyme Wagon Christ[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Maxis/singles/EP[modifier | modifier le code]

Remixes[modifier | modifier le code]

  • Feel the Fire (Wagon Christ Electro Mix) venant du maxi de Rising High Collective - Feel The Fire / Wanna Move Ya Remixes - (1995) - Ascenscion
  • Move Ya (Wagon Christ Movin Mix) venant du maxi de Rising High Collective - Feel The Fire / Wanna Move Ya Remixes - (1995) - Ascenscion
  • Vacuum Sucker (Wagon Christ Remix) venant du maxi de Aural Expansion - Remixed Sheep - (1995) - Freezone/SSR
  • Extreme Possibilities (Wagon Christ mix) venant du maxi de 2 Player - Extreme Possibilities EP - (1995) - Ninja Tune
  • Blástjarnan (Wagon Christ Remix) venant du maxi de Nåid - Blástjarnan - (1995) - Beverage
  • Turtle Soup (Wagon Christ Mix) venant du maxi de DJ Food - Refried Food - (1995) - Ninja Tune
  • Red Demon Loco (Wagon Christ Remix) venant du maxi de Witchman - Main Vein EP - (1995) - Blue Angel
  • Project One - Cheeba '95 I Like To Smoke Marijuana (Wagon Christ "Me Too" Mix) venant de la compilation Further Self Evident Truths - (1995) - Rising High
  • Cranium HF - Bella Donna (Wagon Christ Junglish Mix) venant de la compilation Further Self Evident Truths - (1995) - Rising High
  • Moloko - Lotus Eater (Wagon Christ Remix) venant de la compilation Further Self Evident Truths 3 - (1995) - Rising High
  • Parafin (Wagon Christ Vocal Mix) venant du maxi de Ruby - Parafin EP - (1995) - Sony/Creation
  • Wimborne (Wagon Christ Remix) venant du maxi de MLO - Wimborne Revisted - (1995) - Rising High
  • Extra (Wagon Christ Remix) venant du maxi de Ken Ishii - Extra EP - (1995) - R&S Records
  • Face the Music (Wagon Christ Remix) venant du maxi de Osamu Sato - Equal EP - (1995) - Sony Japan
  • The Lake of Winter (Wagon Christ Remix) venant du maxi de Nobukazu Takemura - Child's View Remixes - (1995) - Idyllic Records
  • Spike (Wagon Christ Remix) venant du maxi de MLO - Sleeper EP - (1996) - Reflective
  • Carwreck (Wagon Christ Mix) venant du maxi de Funki Porcini - Carwreck EP - (1996) - Ninja Tune
  • God Bless (Wagon Christ Remix) venant du maxi de Lamb - God Bless EP - (1996) - Mercury UK
  • 104 (Wagon Christ Remix) venant du maxi de Dub Tractor - 104 Remixes - (1997) - Additive
  • This Life (Wagon Christ Mix) venant du maxi de Mandalay - This Life Remixes - (1997) - V2
  • Hopscotch (Wagon Christ Mix) venant du maxi de Howie B - Take Your Partner By the Hand - (1998) - Polydor UK
  • Do It Again (Wagon Christ Mix) venant du maxi de April Stevens - Electro Lounge - (1998) - The Right Stuff
  • Shin Triad (Wagon Christ Mix) venant du maxi de Squarepusher - Maximum Priest EP - (1999) - Warp Records
  • Pillow (Wagon Christ Mix) venant du maxi de Capitol K - Pillow - (2002) - XL Recordings
  • Donut (Wagon Christ Mix) venant du maxi de Tipper - Donut - (2002) - Feul Records
  • Radianations On The Rise (Wagon Christ Mix) venant du maxi de Super Collider - Radiations on the Rise EP - (2004) - Rise Robot Rise

Sous le pseudonyme Plug[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Maxis[modifier | modifier le code]

Remixes[modifier | modifier le code]

  • Totally Unintelligent (Plug Remix) venant du maxi de Jammin' Unit - Totally Unintelligent - (1996) - Rising High
  • Asbestos Lead Asbestos (Plug Mix) venant du maxi de Meat Beat Manifesto - It's the Music - (1996) - Play It Again
  • Smooth Helmet (pseudonyme d'une collaboration de Luke Vibert avec Michael Paradinas) - Smooth Helmet (Plug Mix) venant de la compilation Freezone 3 - Horizontal Dancing - (1996) - Freezone/SSR
  • Strange (Plug Mix) venant du maxi de Bowling Green - Chaise Lounge EP - (1997) - Blue Planet
  • The Perfect Drug (Plug Remix) venant du maxi de Nine Inch Nails - The Perfect Drug Versions - (1997) - Nothing Records
  • The Mix (Plug Medley) venant de l'album de Boomish - Clearance Sale - (2000) - ESC
  • Luxurious Automobile (Plug Mix) venant de l'album de remixes de Merzbow - Ikebana: Amlux Rebuilt, Reused And Recycled - (2003) - Important Records

Sous le pseudonyme Kerrier District[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Maxi/EP[modifier | modifier le code]

Remix[modifier | modifier le code]

Sous le pseudonyme Amen Andrews[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Maxis et singles[modifier | modifier le code]

Sous le pseudonyme Spac Hand Luke[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Maxi[modifier | modifier le code]

  • Sidthug - (2006) - Rephlex Records

Sous le pseudonyme The Ace of Clubs[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Maxis[modifier | modifier le code]

Sous le pseudonyme ルーク・ヴァイバート[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

  • Rhythm - (2009) - Sound of Speed Japan

Maxis et singles[modifier | modifier le code]

Sous le pseudonyme Luke Warm[modifier | modifier le code]

Maxi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]