Luiza Rosa Todi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luiza Rosa Todi

Luiza Rosa Todi, née Luiza Rosa d’Aguiar le 9 janvier 1753 à Setúbal et décédée le 1er octobre 1833 est une chanteuse d’opéra portugaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle épouse le 20 juillet 1769 son professeur de chant le violoniste italien Francesco Saverio Todi. Elle débute dans l’Opéra-bouffe sans grand succès, et se tourne alors vers le répertoire tragique. En 1778, elle chante au Concert Spirituel. Ses auteurs favoris sont Paisiello et Piccini. Elle fréquente le salon de Madame Vigée-Lebrun. Elle se produit dans toutes les cours d’Europe et chante devant Frédéric II de Prusse, l’Empereur Joseph II et la grande Catherine II de Russie, qui subjuguée devient son amie.

Son mari meurt en 1803. Aimante et fidèle, elle portera le deuil jusqu’à la fin de ses jours.

Luisa était une femme très cultivée, parlait cinq langues et jouait du pianoforte et de la harpe. C’était une mezzo au timbre naturellement émouvant, jouant avec beaucoup d’expression. Devenue aveugle, elle se retire à Lisbonne où elle meurt en 1833.

Témoignage[modifier | modifier le code]

Le compositeur Anton Reicha l’évoque dans son traité de la mélodie (1932) : « Il y a une évidence d’exécution, qui, si elle pouvait être connue de tous les chanteurs, exclurait toute autre exécution ; Madame Todi serait la cantatrice de tous les siècles ! »