Luis de Góngora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Argote.

Luis de Góngora

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Luis de Góngora y Argote par Vélasquez (1622).

Nom de naissance Luis de Góngora y Argote
Activités Poète et dramaturge
Naissance 11 juillet 1561
Cordoue
Drapeau de l'Espagne Monarchie espagnole
Décès 23 mai 1627 (à 65 ans)
Cordoue
Drapeau de l'Espagne Monarchie espagnole
Langue d'écriture Espagnol
Mouvement Cultisme

Signature

Signature de Luis de Góngora

Luis de Góngora y Argote était un poète baroque espagnol, né à Cordoue (Andalousie, Espagne) le 11 juillet 1561 et mort dans cette même ville le 24 mai 1627, emblématique du style cultiste. On appela gongorisme son style, particulièrement foisonnant, comme celui de ses imitateurs.

À l'âge de quinze ans, son père, don Francisco de Argote, un grand humaniste, prenant grand soin de l'éducation de son fils, l'envoie étudier le droit à l'université de Salamanque. Sans négliger la jurisprudence, il commence à écrire et compose des letrillas, et se rend vite compte que sa véritable vocation est la littérature. Il se fait très vite connaître, et n'a que vingt-trois ans lorsque Miguel de Cervantes parle de lui avec éloge dans La Galatea parue en 1585, disant que ses vers « réjouissent et enchantent le monde entier » et le qualifiant de « génie sans pareil ».

En 1613, il compose les Solitudes, à l'origine divisée en quatre longs poèmes, mais dont il n'en écrivit que deux, et qui constituent le sommet de son œuvre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pablo Picasso, Gongora – poèmes de Luis de Gongora y Argote, Editions Anthèse, Paris, vers 1985 (édition originale : Les Grands Peintres Modernes et le Livre, Paris, 1948). Textes en espagnol suivis de la traduction française.
  • Juan López de Vicuña: TODAS LAS OBRAS DE D. LUIS DE GONGORA EN VARIOS POEMAS. RECOGIDOS POR DON GONZALO de Hozes… Corregido y enmendado en esta vltima impressior. Madrid, en la Imprenta del Reino, Año 1634[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]