Luis Orgaz Yoldi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Luis Orgaz Yoldi, né à Vitoria en 1881 et mort à Madrid en 1946 est un militaire espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Impliqué dans la Sanjurjada de 1932, il est exilé aux îles Canaries. Lors du soulèvement du 19 juillet 1936 qui déboucha sur la guerre civile espagnole, il s'unit au camp nationaliste et assure l'envoi de troupes marocaines à la péninsule. Il est l'un des généraux qui soutient inconditionnellement que le général Franco soit nommé Generalísimo.

Il participe en tant que chef de division à la bataille de Madrid, de Jarama et de Guadalajara, où il connaît un échec retentissant.

Chefs des Armées du levant jusqu'à la fin de la guerre, il est capitaine général de Catalogne de 1939 à 1941, haut commissaire du protectorat espagnol du Maroc de 1941 à 1945 période au cours de laquelle, aux côtés d'autres militaires comme Galarza Morante, il demande la restauration de la monarchie, et, peu avant de mourir, chef du haut État major.