Luis Alberto Lacalle Herrera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lacalle et Herrera.
Luis Alberto Lacalle
Image illustrative de l'article Luis Alberto Lacalle Herrera
Fonctions
30e président de la
République orientale de l'Uruguay
1er mars 19901er mars 1995
Vice-président Gonzalo Aguirre Ramírez
Prédécesseur Julio María Sanguinetti
Successeur Julio María Sanguinetti
Biographie
Nom de naissance Luis Alberto Lacalle Herrera
Date de naissance 13 juillet 1941
Lieu de naissance Montevideo (Uruguay)
Nationalité uruguayenne
Parti politique Parti national, (tendance herreriste)
Conjoint Julia Pou
Enfant(s) Pilar, Luis Alberto, Juan José
Diplômé de Universidad de la República
Profession avocat
Résidence Residencia de Suárez

Signature

Luis Alberto Lacalle Herrera
Présidents de la
République orientale de l'Uruguay

Luis Alberto Lacalle Herrera, né le 13 juillet 1941 à Montevideo, est un homme politique uruguayen, membre du Parti blanco (tendance herreriste) et 30e président élu de l'Uruguay de 1990 à 1995.

Avocat de profession, il est élu président de la République le 26 novembre 1989 et entre en fonction le 1er mars 1990. Il met en place une politique néolibérale et signe le traité d'Asuncion qui crée le Mercosur.

Lors des manifestations du 24 août 1994 devant l'hôpital Filtro, il est jugé responsable de la mort de deux manifestants, tués par la police tirant à balles réelles.

En 2008, il crée l'Unité nationale, tendance du Parti blanco qui regroupe l'herrerisme et le courant wilsoniste en vue des primaires de juin 2009. Candidat du Parti national (blanco) pour la présidentielle de 2009, il est battu au second tour, le 29 novembre 2009, par le candidat du Front large, José Mujica. Il est toutefois élu sénateur sur les listes de l'Unité nationale du Parti blanco.

Luis Alberto Lacalle est membre honoraire du Club de Rome[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Liste des membres honoraires du Club de Rome

Voir aussi[modifier | modifier le code]