Luigi Giussani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Luigi Giovanni Giussani (né le 15 octobre 1922 à Desio et mort le 22 février 2005 à Milan) est un prêtre séculier catholique, éducateur, philosophe et théologien italien, fondateur du mouvement catholique international Communion et Libération, créé en Italie vers 1954 et maintenant présent dans plus de 87 pays.

Biographie[modifier | modifier le code]

Luigi Giussani est né à Desio, près de Milan, en Italie. Son père, Beniamino Giussani, était un artiste et un anarchiste qui lui inculqua l'amour de la beauté, particulièrement de la poésie, de la peinture et de la musique, ainsi qu'un désir de justice. Sa mère, Angelina Gelosa, lui transmit ses valeurs religieuses.

Il est admis au séminaire de Milan à un jeune âge. Il y découvre une manière de comprendre des œuvres d'art « profanes », telles que la poésie de Giacomo Leopardi ou la musique de Ludwig van Beethoven, en tant qu'expressions du sens religieux et annonces inconscientes de l'incarnation du Christ. Avec d'autres séminaristes tels qu'Enrico Manfredini (it), qui devint par la suite archevêque de Bologne, Giussani fonda un groupe d'études et une publication nommés Studium Christi.