Ludwig Thoma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thoma.
Ludwig Thoma, par Karl Klimsch (1909).

Ludwig Thoma () est un écrivain allemand, éditeur et rédacteur en chef, qui a gagné en popularité grâce à sa description exagérée d'un Bavarois au travail.

Parcours[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu son diplôme de l’École impériale de Landstuhl (aujourd'hui : Landstuhl Sickingen-Gymnasium), il étudie d'abord les eaux et forêts à Aschaffenburg, jusqu'en 1893, puis le droit à Munich et Erlangen. Plus tard, il s'installe comme avocat, d'abord à Dachau, puis à Munich.

Après 1899, il travaille pour la revue Simplicissimus et publie des articles humoristiques, des comédies, des romans ou des contes.

Dans les dernières années de sa vie, il se lance dans une propagande à caractère antisémite et nationaliste, dirigée contre les Juifs et les hommes politiques de gauche (par exemple pour le journal Miesbacher Anzeiger). Au cours de la Première Guerre mondiale, il servit dans les secours paramédicaux.

Ses œuvres les plus célèbres sont Ein Münchner im Himmel, le Lausbubengeschichten et Jozef Filsers Briefwexel.