Ludwig Sylow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sylow.
Ludwig Sylow

Peter Ludwig Mejdell Sylow (12 décembre 1832 à Christiania, aujourd'hui Oslo - 7 septembre 1918 au même endroit) était un mathématicien norvégien. Il étudia la théorie des groupes, et démontra les théorèmes de Sylow en 1872.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sylow étudia à l'université de Christiania et gagna en 1853 un concours de mathématiques. Dans les années 1858 à 1898, il enseigna à l'école de Frederikshald. En 1862 il devint docent (professeur) à l'université de Christiania, où il enseigna la théorie de Galois.

Il y posa la question[1] des trois théorèmes qui portent son nom, et en publia la démonstration dix ans plus tard, en 1872[2]. Conjointement avec Lie, Sylow travailla sur les travaux d'Abel entre 1873 et 1881. D'après Lie, Sylow effectua un travail déterminant là-dessus.

En 1894, Sylow devint le rédacteur en chef des Acta Mathematica et reçut le titre de docteur honoris causa de l'université de Copenhague. Lie créa spécialement pour lui une chaire à l'université de Christiania.

Références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Peter Ludwig Mejdell Sylow » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) John J. O’Connor et Edmund F. Robertson, « Ludwig Sylow », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).
  2. M. L. Sylow, « Théorème sur les groupes de substitutions », Math. Ann., vol. 5,‎ 1872, p. 584-594 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]