Ludwig Müller (théologien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ludwig Müller.

Le titre de cet article comprend le caractère ü. Quand celui-ci n'est pas disponible ou n'est pas désiré, le nom de l'article peut être représenté comme Ludwig Mueller.

Ludwig Müller

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ludwig Müller en 1933.

Naissance 23 juin 1883
Gütersloh
Décès 31 juillet 1945 (à 62 ans)
Berlin
Nationalité Allemande
Pays de résidence Allemagne
Activité principale
premier « évêque du Reich »
Autres activités
aumonier militaire

Ludwig Müller (Gütersloh23 juin 1883 - Berlin 31 juillet 1945) était une personnalité dirigeante des Chrétiens allemands (Deutsche Christen) et ensuite de l'Église protestante du Reich.

Biographie[modifier | modifier le code]

Müller pendant son discours d'intronisation comme « évêque du Reich », devant la cathédrale de Berlin, le 23 septembre 1934.

Ludwig Müller était proche du parti nazi depuis les années 1920. Il a été aumonier militaire[1], se situant dans la mouvance des Chrétiens allemands qui ont noyauté l'Église évangélique allemande après sa formation en 1933. Il est devenu ensuite le premier « évêque du Reich », poste créé pour lui, mais qui tomba en désuétude, à tel point que pendant la Seconde Guerre mondiale, il dut interroger le gouvernement pour savoir s'il était encore en possession de son titre et de sa fonction[1]. Il est resté un nazi fidèle jusqu'à la fin et s'est suicidé après la défaite nazie, le 31 juillet 1945.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Xavier de Montclos, Les chrétiens face au nazisme et au stalinisme, Plon, 1983, p.185-189