Ludwig Crüwell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ludwig Crüwell
Ludwig Crüwell (à gauche) en compagnie de Fritz Bayerlein (Afrique du nord, janvier 1942)
Ludwig Crüwell (à gauche) en compagnie de Fritz Bayerlein (Afrique du nord, janvier 1942)

Naissance 20 mars 1882
Dortmund, Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Empire allemand
Décès 25 septembre 1958 (à 76 ans)
Dortmund, Rhénanie-du-Nord-Westphalie, RFA
Origine Allemand
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand
Flag of Germany.svg République de Weimar
Flag of German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme War Ensign of Germany 1903-1918.svg Deutsches Reichsheer
Flag of Weimar Republic (war).svg Reichswehr
Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer
Grade General der Panzertruppen
Conflits Première Guerre mondiale,
Seconde Guerre mondiale
Commandement 11e Panzerdivision,
Deutsches Afrika Korps
Faits d'armes Bataille de France,
Guerre du désert,
Bataille de Gazala,
Opération Crusader
Distinctions Croix de fer,
Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne

Ludwig Crüwell (20 mars 1892 Dortmund - 25 septembre 1958, Essen) était un général allemand de la Seconde Guerre mondiale. Il est connu pour sa participation aux opérations de l'Afrika Korps.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ludwig Crüwell s’engagea dans l’armée impériale le 6 mars 1911. Après ses classes, il fut affecté dans le 1er régiment Hanovrien de Dragons stationné à Metz, première place forte du Reich[1] Pendant la Première Guerre mondiale, Crüwell fut envoyé sur le front oriental en Russie. Tout d'abord Leutnant, il fut rapidement promu Oberleutnant le 7 janvier 1916. Pour sa bravoure au combat, Crüwell obtint la croix de fer. Après guerre, il poursuivit sa carrière dans l'armée allemande.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, Ludwig Crüwell fut promu Generalmajor. Crüwell prit le commandement de l'Afrika Korps le 31 juillet 1941, sous les ordres du général Erwin Rommel qui prenait le même jour le commandement du Panzer Gruppe Afrika (groupe de blindé en Afrique). L'Afrika Korps se composait alors d'une division d'infanterie et de deux divisions de Panzer.

Le 29 mai 1942, alors qu'il effectuait une visite aérienne des troupes de l'Axe en Libye, le pilote de son Fieseler Fi 156, confondant des troupes italiennes et britanniques, se posa à côté de ces dernières. Le pilote fut blessé mortellement, mais Crüwell survécut et fut fait prisonnier[2]. Il resta en captivité jusqu'à la fin de la guerre.

Après sa libération, il intervint comme homme d'affaires pour plusieurs sociétés industrielles de la Ruhr. En 1954, lorsque les alliés décidèrent de la mise en place d'une armée en Allemagne de l'ouest, Crüwell reprit du service. De façon ironique, il se retrouva alors sous les ordres de Bernard Montgomery, alors en charge de l'entrainement des troupes de l'OTAN[3].

Sa mésentente patente et ses désaccords avec Rommel nuisirent à l'efficacité de leur commandement, notamment lors de l'opération Crusader.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Walther-Peer Fellgiebel, Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Podzun-Pallas, 2000.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L’Express, no 2937, du 18 au 24 octobre 2007, dossier « Metz en 1900 »
  2. "A Pilot's Error Leads to Capture," Chillicothe Daily Tribune, June 2, 1942, (p.6).
  3. "New Wehrmacht Boss is Afrika Corps Veteran", Fresno Bee Republican, October 13, 1954, (p.6-C)
  4. a et b Rangliste des Deutschen Reichsheeres, Hrsg.: Reichswehrministerium, Mittler & Sohn Verlag, Berlin 1925, (p.156)
  5. Veit Scherzer: Die Ritterkreuzträger 1939-1945, Scherzers Militaer-Verlag, Ranis/Jena 2007, (p.263)

Sur les autres projets Wikimedia :