Ludwig Börne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ludwig Börne

Description de cette image, également commentée ci-après

Ludwig Börne, peint par Moritz-Daniel Oppenheim, 1827.

Nom de naissance Juda Löb Baruch
Naissance
Ghetto de Francfort
Décès (à 50 ans)
Paris
Activité principale
écrivain, journaliste, critique littéraire
Auteur
Langue d’écriture Allemand
Mouvement mouvement littéraire Jeune-Allemagne
Genres
roman, journalisme

Œuvres principales

Lettres de Paris

Carl Ludwig Börne, né le à Francfort-sur-le-Main, mort le à Paris, était un écrivain, journaliste et critique littéraire et théâtral allemand. Il est considéré comme le chef de file du mouvement de la Jeune-Allemagne.

Ses Lettres de Paris (Briefe aus Paris) qu'il écrit de 1830 à 1833 après la Révolution de Juillet le rendent célèbre. Ces lettres sont adressées à son amie Jeanette Wohl, à Francfort, mais avec l'intention de les publier. Le républicanisme radical qu'il exprime dans ces lettres vaut leur interdiction par l'état prussien.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (19e division)[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Au Théâtre La sortie au spectacle, livre dirigé par Pascale Goetschel, Jean-Claude Yon (2014, Editions de la Sorbonne). Un chapitre (auteur : Delphine Diaz, historienne) aborde la façon dont Ludwig Börne découvre le théâtre parisien ("Trois hommes de lettre étrangers à la découverte du théâtre parisien")

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père Lachaise, Mémoire et Documents,‎ (ISBN 978-2914611480), p. 778

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :