Ludwig Börne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ludwig Börne

Description de cette image, également commentée ci-après

Ludwig Börne, peint par Moritz-Daniel Oppenheim, 1827.

Nom de naissance Juda Löb Baruch
Naissance 6 mai 1786
Ghetto de Francfort
Décès 12 février 1837 (à 50 ans)
Paris
Activité principale
écrivain, journaliste, critique littéraire
Auteur
Langue d’écriture Allemand
Mouvement mouvement littéraire Jeune-Allemagne
Genres
roman, journalisme

Œuvres principales

Lettres de Paris

Carl Ludwig Börne, né le 6 mai 1786 à Francfort-sur-le-Main, mort le 12 février 1837 à Paris, était un écrivain, journaliste et critique littéraire et théâtral allemand. Il est considéré comme le chef de file du mouvement de la Jeune-Allemagne.

Ses Lettres de Paris (Briefe aus Paris) qu'il écrit de 1830 à 1833 après la Révolution de Juillet le rendent célèbre. Ces lettres sont adressées à son amie Jeanette Wohl, à Francfort, mais avec l'intention de les publier. Le républicanisme radical qu'il exprime dans ces lettres vaut leur interdiction par l'état prussien.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (19e division)[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Au Théâtre La sortie au spectacle, livre dirigé par Pascale Goetschel, Jean-Claude Yon (2014, Editions de la Sorbonne). Un chapitre (auteur : Delphine Diaz, historienne) aborde la façon dont Ludwig Börne découvre le théâtre parisien ("Trois hommes de lettre étrangers à la découverte du théâtre parisien")

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père Lachaise, Mémoire et Documents,‎ 2006 (ISBN 978-2914611480), p. 778

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :