Ludovic Batelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ludovic Batelli
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Belgique White Star Woluwe
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 24 mai 1963 (51 ans)
Lieu Lens
Taille 1,76 m
Période pro. 1983 - 1993
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1971-1976 Drapeau : France Pont-à-Vendin
1976-1983 Drapeau : France RC Lens
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1983-1987 Drapeau : France Valenciennes FC 084 (0)
1987-1989 Drapeau : France AEP Bourg-sous-la-Roche 036 (0)
1989-1991 Drapeau : France La Roche VF 067 (0)
1991-1992 Drapeau : France FC Annecy 004 (0)
1992-1993 Drapeau : France FC Lorient 031 (0)
1983-1993 Total 222 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1995-1996 Drapeau : France US Saint-Georges-Les-Ancizes
1996-2000 Drapeau : France Valenciennes FC
2000-2005 Drapeau : France Amiens SC B
2005-2006 Drapeau : France FC Sète
2006-2008 Drapeau : France Amiens SC
2008-2009 Drapeau : France ES Troyes AC
2009-2012 Drapeau : France Amiens SC
2013- Drapeau : Belgique White Star Woluwe
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 02 mai 2013

Ludovic Batelli, né le 24 mai 1963 à Lens, est un footballeur puis entraîneur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gardien de but, il est formé au RC Lens, avant de devenir à partir de 1983, le portier titulaire de l'US Valenciennes Anzin, club évoluant alors en Division 2. Il rejoint ensuite le club vendéen de l'AEP Bourg-sous-la-Roche où il reste quatre saisons, avant de jouer en 1991 au FC Annecy, puis de terminer sa carrière en 1992-1993 au FC Lorient, toujours en Division 2.

Il reste ensuite dans le milieu du football, en devenant entraîneur. Il participe à la renaissance du club de Valenciennes. Les joueurs du nouveau VA FC sous sa houlette sont champions de France amateur en 1998, et montent en National. En 2000, il devient entraîneur adjoint à Amiens, club qui monte en Division 2 l'année suivante. Il s'occupe du centre de formation et de l'équipe réserviste picarde. Il part en décembre 2005 pour diriger les joueurs de Sète, jusqu'en mars 2006.

Il retourne alors dans le club amiénois pour remplacer Alex Dupont à la tête de l'équipe. Après avoir terminé un championnat 2006-2007 à la 4e place, l'Amiens SC fini la saison suivante en bas de tableau. Ludovic Batelli quitte alors le club le 24 mai 2008 pour rejoindre l'ES Troyes AC en remplacement de Denis Troch.

Après un début de saison difficile et une 8e place à la trêve hivernale, l'ESTAC s'effondre littéralement en deuxième partie de saison. À la suite de la 33e journée conclue par une défaite à domicile face au Montpellier HSC, et après 11 rencontres sans victoire, Ludovic Batelli est démis de ses fonctions[1].

De nouveau entraîneur de l'Amiens SC, le 24 octobre 2009, Ludovic Batelli a atteint l'objectif du club au cours de la saison 2010-2011 en menant l'ASC vers une remontée en Ligue 2, acquise le 13 mai 2011.

En 2013, il reprend du service dans le club belge du Royal White Star Woluwe FC qui après une saison difficile en coulisses, jouera tout de même le tour final de division 2. Lors de son premier match, il réussit à accrocher avec une équipe jeune l'équipe de Westerlo, ancien pensionnaire de D1. La suite de la mini-compétition allait être moins glorieuse pour le mentor français qui allait concéder cinq défaites consécutives pour terminer en dernière position. Après le dernier match du tour final, il n'est pas prolongé par la nouvelle direction. Si Ludovic Batelli n'aura pas réussi de miracle, il aura tout de même marqué son passage en Belgique comme étant une personne travailleuse pour qui l'abnégation et le sens aigu du professionnalisme n'était pas sans importance.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]


Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Batelli limogé à l'ESTAC, sur francefootball.fr

Lien externe[modifier | modifier le code]