Lucrezia Agujari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Lucrezia Ajugari attribué à Pietro Melchiorre Ferrari.

Lucrezia Ajugari, dite « la Bastardella » ou « la Bastardina », née en 1741 à Ferrare et le morte le à Parme, est une soprano italienne.

Contemporaine de Mozart, elle aurait, selon lui et à son grand étonnement, atteint le do altissimo (une octave au-dessus du do alto) à l'Opéra ducal de Parme le 24 mars 1771.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Consultorio en música clásica
  • Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley chap XI : it effortlessly passed from Gaspard's Forster's low record on the very frontiers of musical tone to a trilled bat-note high above the highest C to which (in 1770, at the Ducal opera of Parma, and to the astonishment of Mozart) Lucrezia Ajugari, alone of all the singers in history, once piercingly gave utterance.