Lucius Volcacius Tullus (consul en -33)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lucius Volcacius Tullus.

Lucius Volcacius Tullus est un homme politique de la fin de la République romaine. Il est consul en 33 av. J.-C.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Lucius Volcacius Tullus, consul en 66 av. J.-C.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 46 av. J.-C., il est préteur urbain[1],[a 1].

L'année suivante, il se voit allouer la Cilicie en tant que gouverneur proprétorien. Il y reste jusqu'en 44 av. J.-C. Sa décision de ne pas donner de l'aide au césarien Caius Antistius Vetus, le gouverneur de Syrie, permet à Quintus Caecilius Bassus, l'ancien gouverneur de la province syrienne et opposant de Jules César, de tenir face à Antistius jusqu'à ce que les Parthes viennent à son secours[2].

En 33 av. J.-C., il devient consul[3] aux côtés d'Octavien[a 2].

Il est plus tard proconsul d'Asie, en 28-27 ou 27-26 av. J.-C.[4]

Références[modifier | modifier le code]

  • Sources modernes
  1. T. Robert S. Broughton, The Magistrates of the Roman Republic, Vol II, 1952, p. 295.
  2. T. Robert S. Broughton, The Magistrates of the Roman Republic, Vol II, 1952, p. 309.
  3. T. Robert S. Broughton, The Magistrates of the Roman Republic, Vol II, 1952, p. 413.
  4. T. Robert S. Broughton, The Magistrates of the Roman Republic, Vol III, 1986, p. 222.
  • Sources antiques
  1. Cicéron, ad Familiares, XIII, 41.
  2. Dion Cassius, Histoire romaine, XLIX, 43.

Voir aussi[modifier | modifier le code]