Lucius Aemilius Paullus Macedonicus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aemilius Paullus.


Paul Émile le Macédonien
Titre Consul en -182 et -168
Grade militaire Général
Faits d'armes -168 : Bataille de Pydna
Biographie
Dynastie Aemilii Paulli
Naissance vers 230 av. J.-C.
Rome
Décès 160 av. J.-C.
Père Paul Émile
Conjoint Papiria
Enfants Quintus Fabius Maximus Aemilianus
Scipion Émilien
Aemilia Prima
Aemilia Secunda

Lucius Aemilius Paullus ou Paul Émile le Macédonien était un général et homme d'État né vers 230 et décédé en 160 av. J.-C., fils de Paul Émile et père biologique de Scipion Émilien. Il fut élu édile curule en 193 avant J.C., préteur 191, consul en 182 et 168, et censeur en 164.

Il vainquit le roi de Macédoine Persée, fils et successeur de Philippe V, qui dut se rendre à Paul Émile après la bataille de Pydna, qui mit fin à la troisième guerre de Macédoine. Il reçut un triomphe lors de son retour à Rome et le sénat lui accorda le surnom de "Macedonicus" en récompense.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • BARZANÒ, Alberto: Biografia pagana come agiografia. Il caso della vita plutarchea di Lucio Emilio Paolo, in: RIL 128 (1994), 403-424.
  • HOLLAND, Lora: Plutarch’s Aemilius Paullus and the Model of the Philosopher Statesman, in: L. de Blois et al. (eds.): The Statesman in Plutarch’s Works. Proceedings of the Sixth International Conference of the International Plutarch Society, vol. II: The Statesman in Plutarch’s Greek and Roman Lives, Leiden 2005, 269-279.
  • REITER, William: Aemilius Paullus. Conqueror of Greece, London 1988.
  • TRÖSTER, Manuel: ¿Una especie de hagiografía? Plutarco y la tradición histórica en la Vida de Emilio Paulo, in: Gerión 28.1 (2010), 193-206.
  • TRÖSTER, Manuel: Plutarch and Mos Maiorum in the Life of Aemilius Paullus, in: Ancient Society 42 (2012), 219-254.
  • VIANOLI, Rosanna: Carattere e tendenza della tradizione su L. Emilio Paolo, in: M. Sordi (ed.): Contributi dell’Istituto di storia antica, vol. I, Milano 1972, 78-90.