Lucine (lépidoptère)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hamearis lucina

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lucine.

La Lucine (Hamearis lucina) est un insecte lépidoptère appartenant à la famille des Riodinidae, à la sous-famille des Riodininae (ou des Nemeobiinae selon les classifications) et au genre Hamearis dont elle est le seul représentant.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Hamearis lucina a été nommée par Linné en 1758.

Synonyme : Papilio lucina Linnaeus, 1758[1]

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

La Lucine se nomme Duke of Burgundy Fritillary en anglais, Perico en espagnol et Perlbinde en allemand[1].

revers

Description[modifier | modifier le code]

La Lucine est un papillon marron orné de rangées de damiers orange avec une partie basale marron et la ligne submarginale de damiers chacun centré par un triangle marron.

Le revers est orange orné d'une ligne submarginale de triangles marron et aux postérieures de rangées de damiers blancs[2],[3].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en une seule génération en mai juin ou en deux générations entre avril et juin puis juillet et septembre selon la latitude et l'altitude[3].

La Lucine hiverne au stade nymphal[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes des chenilles sont des Primula (primevères) : Primula auricula, Primula elatior, Primula veris et Primula vulgaris[1],[3].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

La Lucine est présente en Europe jusqu'en Oural. Elle est absente du sud du Portugal, de l'Espagne, de l'Italie et de la Grèce et au nord de l'Irlande, du nord l'Angleterre, de la Suède, de la Norvège et de la Finlande[1],[3].

En France métropolitaine elle est présente dans tous les départements excepté la Corse, les Landes et le Gers [4].

Biotope[modifier | modifier le code]

La Lucine réside dans les clairières et sur les lisières herbues[3].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[5]

Lucine
Lucine d'une planche du Dr. F. Nemos

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d funet
  2. Papillons du Poitou-Charentes
  3. a, b, c, d, e et f Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)
  4. lepinet
  5. INPN Protection

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens taxonomiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7).
  • Géo, collection Insectes du monde, n° 99, septembre 2014, p. 165