Lucille Teasdale-Corti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lucille Teasdale-Corti

alt=Description de l'image IMMAGINE 4.jpg.
Naissance 30 janvier 1929
Montréal (Canada)
Décès 1er août 1996 (à 67 ans)
Besana in Brianza
Diplôme Université de Montréal (médecine et chirurgie)

Lucille Teasdale-Corti, Montréal30 janvier 1929Besana in Brianza1er août 1996 (à 67 ans), est une médecin et chirurgienne québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucille Teasdale est née en 1929, à Montréal, dans le quartier Côtes-des-Neiges, d'une mère assez dépressive et d'un père boucher. Elle a étudié au collège Jésus-Marie et y a été pensionnaire pendant son primaire. Ensuite, elle a étudié a l'école secondaire pensionnat du Saint-Nom-de-Marie où elle a aussi été pensionnaire (l'école était un institut d'éducation pour filles et l'est toujours mais à l'exception de quelques garçons). Elle étudie la médecine à l'Université de Montréal à une époque où peu de femmes fréquentaient l'université. Elle doit s'expatrier afin de se spécialiser et devenir chirurgienne, son rêve d'enfant. Comme aucun hôpital d'Amérique du Nord ne voulut d'une femme chirurgienne, elle s'installe d'abord à Marseille, en 1960. Elle a choisi de consacrer sa vie aux malades de l'Ouganda jusqu'à sa mort, en y travaillant parfois dans des conditions insoutenables.

Elle se joint par la suite au pédiatre italien Piero Corti, qui deviendra son mari et fonde l'hôpital Saint Mary's, à Gulu en Ouganda. Saint Mary's deviendra par la suite un centre universitaire destiné à former du personnel ougandais. Le couple Teasdale-Corti a aussi eu une fille, Dominique Corti, retournée en Italie, chez ses grands parents paternels pendant la guerre, ses parents très occupés à sauver les vies des grands blessés.

En 1979, lors d'une de ses nombreuses transfusions de sang— plus de 12 000 — elle contracte le virus du VIH en se coupant lors d'une chirurgie.

Le couple Teasdale-Corti a remporté de nombreux prix, dont l'Ordre national du Québec, décerné à Lucille, qui eut aussi la chance de recevoir un doctorat honorifique de l'Université de Montréal le 31 mai 1996, deux mois à peine avant son décès. Elle meurt du sida le 1er août 1996 aux Besana in Brianza. Elle est enterrée à Gulu, près de l'hôpital Saint Mary's, l'œuvre de sa vie.

Dr Lucille : un rêve pour la vie[modifier | modifier le code]

(V. F. de Dr. Lucille: The Lucille Teasdale Story) En 2000, une série télévisée canadienne est produite sur sa vie.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]