Lucien Poincaré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poincaré.

Lucien Poincaré

Naissance 22 juillet 1862
Bar-le-Duc (France)
Décès 9 mars 1920 (à 57 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Champs Physique
Diplôme Faculté des sciences de Paris (École normale supérieure)

Lucien Poincaré (1862-1920), scientifique et haut fonctionnaire français, frère cadet du futur président de la République Raymond Poincaré, et cousin germain de l'illustre mathématicien Henri Poincaré.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucien Poincaré fait de 1883 à 1886 des études supérieures scientifiques à l'École normale supérieure où il est le camarade de promotion de Paul Painlevé et de Paul Janet, et à la faculté des sciences de Paris où il obtient les licences ès sciences mathématiques et ès sciences physiques. Il enseigne au lycée de Bourges 1886-1887), puis, après son succès au concours d'agrégation de physique en 1887, devient préparateur au laboratoire d'enseignement de la physique d'Edmond Bouty à la faculté des science de Paris. Il y prépare une thèse pour le doctorat ès sciences physiques intitulée Recherches sur les électrolytes fondus et soutenue en 1890 à la faculté des sciences de Paris. Il est ensuite nommé professeur au lycée de Marseille (1891-1893), puis en 1893 au lycée Louis-le-Grand (Paris). Il devient l'année suivante professeur à l'École normale supérieure de jeunes filles (1894-1900), puis chargé de 1895 à 1900 du cours de physique pour le certificat d'études physiques, chimiques et naturelles à la faculté des sciences de Paris, en parallèle avec Paul Janet. En 1896 il est professeur par délégation à l'École supérieure d'électricité (que dirige Paul Janet). Il devient en septembre 1900 recteur de l’académie de Chambéry, Pierre Curie le remplaçant à la faculté des sciences, puis en 1902 inspecteur général de l'Instruction publique. En 1910, il est nommé directeur de l'enseignement secondaire, puis directeur de l'enseignement supérieur et enfin vice-recteur de l’académie de Paris à la suite de Louis Liard.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Il existe une avenue du Recteur-Poincaré dans le 16e arrondissement de Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Éducation Science Patrie. Flammarion, 1926.
  • L’Électricité. Flammarion.
  • La Physique moderne, son évolution. Flammarion.