Luciano Borzone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luciano Borzone - Erminia e Vafrino deparam com Tancredi ferido.jpg

Luciano Borzone, parfois appelé Luciano Borzoni (né en 1590 à Gênes en Ligurie et mort le 12 juillet 1645 dans cette même ville) est un graveur et un peintre italien baroque de l'école génoise au XVIIe siècle, actif principalement dans sa ville natale de Gênes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Luciano Borzone est un peintre italien de la période baroque (bien que sa peinture s'apparente plus au style antique). Il était portraitiste.

Après son apprentissage auprès de son oncle Filippo Bertolotto, il a été envoyé comme élève par le duc de Massa Alberigo auprès de Carlo Corte.

Il a laissé des paysages dans le goût de Salvator. Ils ont pour caractère la noirceur, la sécheresse et la dureté. Ses tableaux d'histoire, quoique mesquinement dessinés, sont remarquables par la force du coloris.

Il a gravé des plaques à partir de ses propres compositions : Portrait de Giustiniani, Saint Pierre délivré de prison, Prométhée dévoré par le vautour, Enfants qui jouent, et une série de sujets pieux.

Il est mort à la suite d'une chute de l'échafaudage lors de la peinture d'un tableau du plafond de la Basilica della Santissima Annunziata del Vastato[1].

Ses trois fils, Giovanni Battista Borzone et Carlo (les deux sont morts de la peste en 1657), et Francesco Maria (1625-1679) étaient également peintres.

Parmi ses disciples on note Giovanni Battista Mainero, Giovanni Battista Monti, Gioacchino Assereto, et Silvestro Chiesa.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Présentation au Temple, église San Domenico, Gênes.
  • Baptême du Christ, église Santo Spirito, Gênes.
  • Portrait de Giustiniani,
  • Saint Pierre délivré de prison,
  • Prométhée dévoré par le vautour,
  • Soldat agenouillé devant un vieillard,
  • Salomé avec la tête de saint Jean-Baptiste.
  • Dispute entre petits mendiants,
  • Sainte Famille, Musée des Beaux-Arts, Marseille.
  • Vierge à l’Enfant et saint Antoine, Musée des Beaux-Arts, Marseille.
  • Reniement de saint Pierre, collection privée, Gênes.
  • Saint Jérôme dans le désert,
  • Adoration des bergers,
  • Bourreau s'apprêtant à décapiter saint Jean-Baptiste, dessin, département des Arts graphiques du musée du Louvre, Paris.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Bryan et Robert Edmund Graves (éditeur), Dictionary of Painters and Engravers, Biographical and Critical, vol. 1 : A - K, York St. #4, Covent Garden, Londres ; Original from Fogg Library, numérisé le 18 mai 2007, George Bell and Sons,‎ 1886 (lire en ligne), p. 160
  • (it) Raffaello Soprani et Carlo Giuseppe Ratti (éditeur), Delle vite de' pittori, scultori, ed architetti genovesi, Thome II écrit par Carlo Giuseppe Ratti, Stamperia Casamara,Gênes, par Cinque Lampadi, sous licence de Superiori; numérisé par Googlebooks d'Oxford University le 2 février 2007,‎ 1769 (lire en ligne), p. 243-254

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. R. Soprani, page 252.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Luciano Borzone » (voir la liste des auteurs)
  • Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Luciano Borzone » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)
  • Théodore Lejeune, Guide théorique et pratique de l'amateur de tableaux: études sur les imitateurs et les copistes des maîtres de toutes les écoles dont les œuvres forment la base ordinaire des galeries, Volume 2, Gide 1864, p. 172