Lucas van Valckenborch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lucas van Valckenborch

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Autoportrait (vers 1593)

Naissance vers 1535
Louvain
Décès 2 février 1597
Francfort-sur-le-Main
Activités Artiste-peintre

Lucas van Valckenborch (né en 1535 ou peu après à Louvain - mort inhumé le 2 février 1597 à Francfort-sur-le-Main) est un peintre flamand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucas van Valckenborch a vraisemblablement étudié à Malines ; tout au moins y est-il mentionné dans les registres de la Lukasgilde. On ne sait pas quels ont été ses maîtres. En 1564, Jaspar van der Linden a été son élève. En 1566, Valckenborch quitte sa ville natale en compagnie de son frère Marten, de Hans Vredeman de Vries et de Hendrik Steenwijk l'Ancien pour des raisons religieuses, et s'établit d'abord à Aix-la-Chapelle, puis à Liège. À Anvers, il entre en contact avec le grand-duc Matthias, gouverneur des Pays-Bas espagnols, et entre à son service en 1579. Lorsque Matthias renonce en 1581 à son poste de gouverneur, Valckenborch le suit à Linz en tant que peintre attitré (Kammermaler). En 1592 ou 1593 il s'établit à Francfort-sur-le-Main, où son frère réside depuis 1586. Lucas van Valckenborch y obtient la citoyenneté en 1594 ; il y meurt en 1597.

Plusieurs de ses parents étaient également peintres : outre son frère Marten van Valckenborch, on peut mentionner aussi les fils de celui-ci, Gillis van Valckenborch et Frederik van Valckenborch.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Lucas van Valckenborch est un peintre paysager dans la lignée de Pieter Brueghel l'Ancien. Il peint de préférence des scènes de saison, dans lesquelles il représente le travail des paysans et les amusements des bourgeois. Il en résulte aussi des scènes de marché au cours des différentes saisons. Ses paysages donnent souvent une impression de grande précision topographique, bien qu'ils se conforment à la conception ancienne de ce qu'on appelle le « paysage universel » (Weltlandschaft) et ressortent donc de l'imaginaire.

Liste de tableaux[modifier | modifier le code]

Paysage hivernal (1586)
La Tour de Babel (1594)
  • 1573 : Paysage avec pâture sous les arbres (Francfort-sur-le-Main, Städelsches Kunstinstitut, Inv. Nr. 1221), huile sur bois, 34,7 × 46,8 cm.
  • 1580-1590 : Paysage à la fonderie (New Haven, Connecticut, États-Unis, Yale University Art Gallery), huile sur bois.
  • 1585 :
    • Paysage d'été à la moisson (Vienne, Kunsthistorisches Museum, Inv. Nr. 1060), huile sur toile, 116 × 198 cm
    • Paysage d'automne à la récolte des fruits (Vienne, Kunsthistorisches Museum, Inv. Nr. 5684), huile sur toile, 116 × 198 cm.
  • 1585 environ : Paysage de montagne avec bandits, chute d'eau et haut-fourneau (Vienne, Kunsthistorisches Museum, Inv. Nr. 1067), huile sur toile, 113 × 204 cm.
  • 1586 : Paysage d'hiver (Vienne, Kunsthistorisches Museum, Inv. Nr. 1064), huile sur toile, 117 × 198 cm
  • 1587 : Paysage de printemps (Vienne, Kunsthistorisches Museum, Inv. Nr. 1065), huile sur toile, 116 × 198 cm.
  • 1589-1590 : Vue de la ville d'Anvers l'hiver (Francfort-sur-le-Main, Städelsches Kunstinstitut, Inv. Nr. 668), huile sur bois, 42,2 × 63 cm.
  • 1593 environ :
    • Promenade impériale en forêt, en arrière-plan le château de Neugebäu à Vienne (Vienne, Kunsthistorisches Museum, Inv. Nr. 9863), huile sur cuivre, 21 × 36 cm.
    • Promenade impériale devant le château de Neugebäu à Vienne (Musée de Vienne), huile sur toile, 63,5 × 101,5 cm.
  • 1594 : La Tour de Babel (musée du Louvre, Paris), huile sur bois, 41 cm × 56 cm.
  • 1595 : Paysage de montagne avec chute d'eau et moulin (Vaduz, collection Liechtenstein, Inv. Nr. 563), huile sur bois, 26,8 × 37,5 cm.
  • 1595 environ : Construction de la tour de Babel (Coblence, Mittelrhein-Museum, Inv. Nr. M 31), huile sur bois, 42 × 68 cm.
  • Huy vue d'Ahin, huile sur bois, 24 × 33 cm, au musée royal des beaux-arts, à Anvers.


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Heinz F. Friederichs : Die flämische Malersippe van Valckenborch in Frankfurt am Main. Francfort-sur-le- Main: Arbeitsgemeinschaft der Familienkundlichen Gesellschaften in Hessen, 1955
  • Lucas und Marten van Valckenborch (1535-1597 und 1534-1612). Das Gesamtwerk mit kritischem Oeuvrekatalog. Freren: Luca-Verlag, 1990

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]