Lucas Faydherbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lucas Faydherbe, né en 1617 à Malines où il meurt en 1697, est un sculpteur de style baroque des Pays-Bas du Sud.

Buste du sculpteur Luc Fayd'herbe dans l'église de Notre-Dame de Val de Lys à Malines.
Trazegnies (Belgique), église Saint-Martin Gisant de Gillion-Othon Ier de Trazegnies et de son épouse Jacqueline de Lalaing sculpté par Lucas Faydherbe (1669)

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé par son père Henri Fayd'herbe puis par Maximilien L'Abbé dont il épouse la fille, c'est chez Pierre-Paul Rubens, où il reçoit le vivre et le couvert, que son art s'épanouit par le contact non seulement de son illustre commensal mais de toute cette ruche bourdonnante d'artistes qu'était alors l'atelier du Maître.

Il rentre à Malines en 1640 où il est reçu, en vertu des règles corporatives, franc-maître, ce qui lui permet d'y exercer son art.

Son style était tout imprégné de la touche de son maître au point d'être presque du "Rubens à trois dimensions".

Mais il ne se limite pas à la sculpture, comme beaucoup de peintres ou de sculpteurs de son temps, il est également architecte.

Une des filles de Lucas Faydherbe épouse en 1666 le sculpteur Jean van Delen, qui participa à la création de la Grand-Place de Bruxelles, mort en 1703, et qui était le fils d'Henri van Delen, fauconnier à la Cour des Gouverneurs des Pays-Bas.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Œuvre sculpturale[modifier | modifier le code]

Œuvre architecturale[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eugène De Seyn, Dictionnaire biographique des sciences, des lettres et des arts en Belgique, tome premier, Bruxelles, 1935.
  • La sculpture au temps de Rubens, catalogue, exposition.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]