Luc Delahaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delahaye (homonymie).

Luc Delahaye (né en 1962 à Tours[1]) est un photographe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Luc Delahaye est connu pour ses photographies de grand format représentant des évènements d'actualité, des conflits ou des faits sociaux[2]. Ses œuvres se caractérisent par leur nature frontale et leur détachement, dans un style documentaire froid contré par une grande intensité dramatique.

Il commence sa carrière comme photojournaliste. Il intègre le staff de l'agence Sipa Press en 1986 et se consacre au reportage de guerre. En 1994, il rejoint la coopérative Magnum Photos et le magazine américain Newsweek (il quitte Magnum en 2004). Au cours des années 1980 et 1990, il se distingue notamment dans les guerres du Liban, d'Afghanistan, de Yougoslavie, du Rwanda et de Tchétchénie. Ses images de l'époque sont caractérisées par une approche brute et directe ; elles allient une proximité à l'événement souvent périlleuse à une distanciation émotionnelle[3]. Ces préoccupations se retrouvent dans des séries minimalistes publiées sous forme de livres, notamment Portraits/1, une suite de portraits de sans-abris réalisés dans des photomatons, et L'Autre, une série de portraits volés dans le métro parisien. Avec Winterreise, il explore les conséquences sociales de la crise économique en Russie. En 2001, il cesse sa collaboration avec la presse et commence son travail actuel.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Luc Delahaye 2006-2010 (Steidl, 2011)
  • History (Chris Boot, 2003)
  • Une ville (Éditions Xavier Barral, 2003)
  • Winterreise (Phaidon, 2000)
  • L'Autre (Phaidon, 1999)
  • Memo (Hazan, 1997)
  • Portraits/1 (Sommaire, 1996)

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • Participation au film "Paris" de Raymond Depardon (1998).
  • Participation au film Code inconnu de Michael Haneke (2000) : reportage en Afghanistan et extraits de « L'Autre » (portraits dans le métro parisien)

Liens externes[modifier | modifier le code]