Luc Breton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint Jérome écrivant, terre cuite

Luc François Breton est un sculpteur français du XVIIIe siècle né à Besançon le 6 octobre 1731 et mort à Besançon le 20 février 1800.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord menuisier, il devient élève de Claude-François Attiret. Influencé par Puget, il séjourne longtemps à Rome. En 1758, il remporte le grand prix à l'Académie de Saint-Luc et est admis comme pensionnaire à l' école française. Il travaille essentiellement à Besançon, sa ville natale, à partir de 1771. En 1773, il fonde pour la ville, avec le peintre suisse Jean Wyrsch une école gratuite de peinture et de sculpture, l'Académie de Peinture et de Sculpture de Besançon, qui perdurera jusqu'à la Révolution.

Son tombeau des La Beaume à Nîmes a été détruit pendant la Révolution française.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :