Luc Étienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Luc Étienne

Nom de naissance Luc Périn
Activités « Ingénieur du langage »
Naissance 8 septembre 1908
à Neuflize
Décès 27 novembre 1984
à Reims
Langue d'écriture Français
Mouvement ’Pataphysique, Oulipo
Genres Jeux du langage
Distinctions Régent du Collège de ’Pataphysique

Œuvres principales

  • L'art du contrepet
  • L'art de la charade à tiroir
  • La méthode à Mimile – L'argot sans peine

Compléments

Luc Étienne Périn (né le 8 septembre 1908 à Neuflize - décédé le 27 novembre 1984 à Reims), dit Luc Étienne est un écrivain.

Origine[modifier | modifier le code]

Ses premières compositions littéraires connues sont des bouts rimés vers 1933. Il effectue ses études au lycée Chanzy à Charleville dans les Ardennes.

Pataphysique et contrepet[modifier | modifier le code]

Professeur de mathématiques et physique au lycée Roosevelt à Reims en 1945, il publie ses premières patapèteries en 1952 dans les Cahiers du Collège de ’Pataphysique dont il devient Régent d'Astropétique, Chef de Travaux Pratiques.

Il publie l'Art du Contrepet en 1957. Il tient au Canard enchaîné la rubrique Sur l'Album de la Comtesse où il restera jusqu'en 1984.

Professeur de mathématiques au lycée Clemenceau de Reims en 1958, il continue ses travaux ’pataphysiques, littéraires et musicaux. En 1970 il devient membre de l'Oulipo. Grâce à lui on peut supposer que les oulipiens seraient Ulysse dans la négresse.

Il fut un témoignage de rayonnement et d'humour, rompu à tous les exercices littéraires : argot, palindromes, contrepet, bouts rimés, charades. Musicien il étendit sa palette aux expressions sonores comme les palindromes phonétiques ou les superpositions.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'album de la Comtesse Pauvert 1967
  • L'Art de la charade à tiroirs : petit traité pour en fabriquer soi-même... Livre de poche. 1972. (Jean-Jacques Pauvert 1965)
  • L'Art du contrepet : petit traité à l'usage des amateurs pour résoudre les contrepèteries proposées et en inventer de nouvelles. Livre de poche. 1972. (Jean-Jacques Pauvert 1957)
  • La Méthode à Mimile : l'argot sans peine, (avec Alphonse Boudard) Jeune Parque, 1970.
  • Les jeux du langage chez Lewis Carroll, Cahier de l'Herne no 17, 1971
  • Le nouvel album de la Comtesse. Stock 1979.
  • Palindromes bilingues. Cymbalum Pataphysicum. 1984.
  • Textes à expurger. Oleyres 1984.
  • Limericks. Oleyres 1984.

Divers[modifier | modifier le code]

On entend la voix de Luc Étienne dans une de ses créations sonores : un "fredon improvisé à trois voix par superpositions sonores", mis en ligne sur le site de l'Ouvroir de radiophonie potentielle, l'Ourapo.

Notes et références[modifier | modifier le code]