Lubniewice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 30′ 00″ N 15° 14′ 00″ E / 52.5, 15.2333

Blason de Lubniewice

Lubniewice est une petite ville polonaise dans le powiat de Sulecin appartenant à la voïvodie de Lubusz. Elle s'appelait avant 1945 Königswalde et faisait partie du district de Francfort-sur-l'Oder dans le Brandebourg oriental, en Prusse. Sa population était de 1 942 habitants au 30 juin 2007 et celle de l'ensemble de la municipalité, comprenant les villages des environs, de 3 079 habitants au 30 juin 2007. La superficie totale de la commune est de 129,76km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville vers 1900

Son nom allemand qui signifie Forêts du roi provient d'un ancien château fort construit au XIIIe siècle, alors que cette région peu peuplée appartenait à la couronne des Piasts. L'endroit est mentionné pour la première fois en 1322 et son nom est typique des colonies allemandes fondées au Moyen Âge lors du Drang nach Osten par les paysans venus de Rhénanie et de l'ouest du Saint-Empire romain germanique. Elle obtient les privilèges d'établir une foire annuelle au XVIe siècle sans toutefois être protégée de remparts. Le bourg brûle en 1612 et reconstruit ensuite. Königswalde est habitée exclusivement par des Allemands jusqu'à la fin du XVIIe siècle. D'autres Allemands, protestants, arrivent avec des Polonais protestants lorsque la Silésie voisine passe à la Contre-Réforme, et l'on bâtit le nouveau bourg (Neustadt) aux portes de Königswalde en 1708. Elle a sa propre école en 1788 et reçoit les droits de ville en 1808. L'activité de tissage y est fort importante. Après la réforme administrative du royaume de Prusse en 1815, Königswalde entre dans le district de Sternberg, qui est divisé ensuite, et elle fait partie du district de Sternberg-est (Oststernberg) qui est lui-même partie du Regierungsbzirk (district gouvernemental) de Francfort-sur-l'Oder. Königswalde se tourne au XIXe siècle vers la soierie et l'artisanat de l'alun. Une main d'œuvre essentiellement polonaise y afflue à partir de la fin du XIXe siècle et fait construire une paroisse catholique, mais la majorité de la ville demeure luthérienne.

Elle est reliée par le chemin de fer en 1912 à la ligne Landberg-Zielenzig. En 1939, elle compte 1 431 habitants en comptant les petits villages de Bergkolonie, Bergvorwerk, Hohentannen et Zschenze qui lui étaient rattachés.

La population allemande est expulsée entre 1945 et 1947 et, située en zone d'occupation soviétique, les autorités soviétiques ayant fait pression pour donner l'est de l'Oder et de la Neisse à la Pologne, la ville fait partie de la Pologne et prend le nom de Lubniewice. L'État libre de Prusse a cessé d'exister ainsi que la Marche de Brandebourg (Neumarkt) lui appartenant.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Située dans une région aux paysages protégés, Lubniewice reçoit en 1994 le titre de commune la plus écologique de Pologne.

Population[modifier | modifier le code]

  • 1719: 407
  • 1801: 1 040
  • 1840: 1 239
  • 1910: 1 314
  • 1393: 1 431
  • 2004: 1 924

Architecture[modifier | modifier le code]

  • L'église gothique tardif du XVe siècle avec un clocher néogothique (1882). L'aménagement intérieur date du XVIIIe siècle et du XIXe siècle.
  • Le Vieux Château construit en 1793 et reconstruit en style néoclassique en 1846.
  • Le château néorenaissance, construit en 1909

Personnalités[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]