Luís Amado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amado.
Luís Amado
Illustration.
Fonctions
Ministre d'État, Ministre des Affaires étrangères
du Portugal
Premier ministre José Sócrates
Prédécesseur Diogo Freitas do Amaral
Successeur Paulo Portas
Ministre de la Défense nationale
Premier ministre José Sócrates
Prédécesseur Paulo Portas
Successeur Nuno Severiano Teixeira
Biographie
Nom de naissance Luís Filipe Marques Amado
Date de naissance (60 ans)
Nationalité Portugaise
Parti politique Parti socialiste
Diplômé de Université technique de Lisbonne
Profession Administrateur civil
Universitaire
Consultant

Luís Amado

Luis Filipe Marques Amado (né le 17 septembre 1953) est un homme politique portugais membre du Parti socialiste, ancien ministre d'État et ministre des Affaires étrangères.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est titulaire d'une licence d'économie de l'Université technique de Lisbonne.

Tout d'abord auditeur à la section du Tribunal des comptes à Madère, il exerce ensuite le métier de consultant et a assuré des cours à l'Institut de la défense nationale (IDN).

Il a également enseigné pendant un an à l'Université de Georgetown.

Il est marié et père de deux enfants.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Après avoir siégé à l'Assemblée législative régionale de Madère, il est élu député à l'Assemblée de la République.

Secrétaire d'État[modifier | modifier le code]

Le , il est nommé secrétaire d'État adjoint au ministre de l'Administration interne dans le premier gouvernement formé par António Guterres. Deux ans plus tard, le , il devient secrétaire d'État aux Affaires étrangères et à la Coopération.

Il est reconduit à ce poste le , dans le second cabinet Guterres, mais doit l'abandonner le , à la suite de la victoire du Parti social-démocrate (PSD) aux élections législatives.

Défense, puis Affaires étrangères[modifier | modifier le code]

Le , Luís Amado fait son retour au gouvernement en étant nommé ministre de la Défense nationale par le nouveau Premier ministre socialiste José Sócrates.

Il est désigné ministre d'État et ministre des Affaires étrangères le , en remplacement de Diogo Freitas do Amaral, démissionnaire pour raisons de santé. À ce titre, il fut donc responsable de l'organisation de la présidence portugaise de l'Union européenne, qui vit la signature du traité de Lisbonne dans la capitale portugaise, le .

Réélu député le , il est maintenu à son poste lors de la formation du XVIIIe gouvernement constitutionnel le 26 octobre. Il est remplacé, le , par Paulo Portas.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]