Lowrider

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lowrider (homonymie).
Une Ford Galaxie de 1960 surbaissée
Chevrolet Impala 1964 lowrider

Une lowrider (« roulebas » en français, aussi Ranfla en argot mexico-américain) est une voiture dont le système de suspension a été modifié (ajout de suspensions hydrauliques en général) de sorte qu'elle puisse monter et descendre sur ses roues et avancer à ras de terre. Les voitures lowrider sont voyantes et personnalisées.

Elles sont réalisées à partir de modèles de voitures anciennes, dont les mythiques Chevrolet Impala, ou Buick Regal. Les modifications apportées n'ont pas pour objectif la vitesse, comme majoritairement dans le tuning européen et asiatique. Au contraire, ces voitures sont prévues pour aller doucement et permettre de rouler tout en se « montrant ».

À l'origine très lié à la culture chicanos des États-Unis, puis à celle du hip-hop notamment à travers son influence West Coast, le lowrider est devenu une composante de la culture urbaine de la jeunesse américaine en général et s'étend de plus en plus, jusqu'à atteindre la jeunesse européenne, ou à toucher des univers en dehors de l'automobile, comme le vélo ou la moto (Lowrider bike).

Le « lowriding », qui a été inventé par les chicanos, a intéressé la jeunesse afro-américaine, qui l'a immédiatement identifié comme un symbole de luxe et de liberté. Les voitures généralement utilisées sont des voitures des années 1960 ou 1970. Les suspensions ajoutées sur ces voitures sont hydrauliques, elles permettent à la voiture de sauter. Les lowrider ont souvent des peintures spéciales et des roues à rayons. La marque la plus utilisée de roues de broches sont les légendaires Dayton. Le catcheur maintenant décédé Eddie Guerrero entrait dans l'arène avec une Lowrider.

Influence des rappeurs[modifier | modifier le code]

Ce style de voitures a été popularisé par des rappeurs « West Coast » et « dirty south » comme Eazy-E, le parrain du Gangsta rap, dont la majorité des clips comporte des lowriders, Dr Dre dans son clip « Still Dre » en 2001, Ice Cube, pour la Camaro 67, Cypress Hill dont le titre d'une des chansons est « Lowrider », Snoop Dogg pour la Cadillac de style maquereau, Tupac et son parrain Suge Knight qui ont marqué l'histoire avec leurs lowriders en 1995 et plus récemment The Game qui en possède quatre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]